créer un business plan

Se mettre à son compte : Le chemin vers son propre business en 5 phases

Tu t'es déjà souvent demandé ce qu'il fallait faire pour que tu puisses toi aussi te mettre à ton compte ? Alors j'aimerais te dire aujourd'hui que c'est probablement plus simple que tu ne le penses ! Réfléchis aux 5 phases mentionnées dans cet article et tu verras comment tu peux toi aussi maîtriser le chemin vers l'indépendance.

Se mettre à son compte n'est pas aussi compliqué que la plupart des gens le pensent. Il te suffit de savoir comment procéder et avec quelle idée commerciale tu veux te lancer. 

Dans cet article, je voudrais te présenter ce que je considère comme les 5 phases les plus importantes que tu dois traverser si tu veux devenir indépendant. Ces phases s'adressent en particulier aux personnes qui souhaitent créer leur propre entreprise en ligne. 

Les 5 phases du parcours vers l'indépendance

Bien entendu, la création d'une entreprise ou d'une activité indépendante en ligne n'est pas très différente d'une entreprise classique, avec une idée commerciale "habituelle". Toutefois, certains facteurs, comme la recherche d'un lieu d'implantation, disparaissent généralement complètement. En effet, de nombreux indépendants travaillant en ligne installent leur bureau chez eux ou travaillent dans des espaces de coworking, des cafés ou en déplacement.

Tu trouveras quelques aperçus intéressants sur le thème du travail indépendant dans l'article de Michael Hörnlimann : Devenir un nomade numérique.

Je te souhaite une bonne lecture et j'espère que ces 5 phases t'aideront à aborder le thème de l'indépendance. 

Phase 1 : Trouve ton idée d'entreprise

Même dans le business en ligne, il est bien sûr nécessaire que tu saches exactement ce que tu veux faire. De nos jours, le domaine "Internet" en particulier t'offre de nombreuses possibilités de gagner de l'argent dans le cadre de ton activité indépendante. 

Personnellement, je trouve étonnant le nombre d'emplois qui ne sont désormais possibles qu'avec l'aide d'Internet. Que ce soit le gestionnaire de médias sociaux, l'assistant virtuel, le marketeur en ligne ou le coach en ligne. 

Si tu as donc le savoir-faire et l'intérêt pour te mettre à ton compte sur Internet, tu dois savoir dans quelle direction tu veux aller. Ce n'est qu'ainsi que tu pourras par la suite te positionner avec ton service ou ton produit. te positionner de manière optimale sur le marché.

créer un business plan

Phase 2 : Plan d'affaires

L'élaboration d'un business plan est conseillée à toute personne qui souhaite se mettre à son compte. Même si c'est "seulement" en tant que freelance ou entrepreneur individuel. En effet, le business plan t'aide à examiner de plus près ton idée d'entreprise et toi-même. 

Ainsi, tu y analyseras entre autres les points suivants : 

  • Comment sont le marché et la concurrence ?
  • Quel est ton objectif à court terme / à long terme ?
  • Quelles sont les conditions que tu dois remplir pour devenir indépendant ? 
  • De quelles connaissances disposes-tu ?
  • Comment vas-tu commercialiser ton service/produit ?
  • Comment financer ton activité indépendante ?
  • etc.

Ce n'est bien sûr qu'un petit résumé de quelques points très importants du business plan. Mais tu vois qu'il te donne déjà une très bonne vue d'ensemble, ou plutôt qu'il te permet de savoir si ton idée d'entreprise a un avenir avec toi. 

Un business plan est surtout indispensable si tu souhaites, par exemple, te lancer dans la création d'une entreprise. tu veux te mettre à ton compte après une période de chômage et que tu souhaites demander une subvention de création d'entreprise auprès de l'agence pour l'emploi. Et bien sûr aussi si tu veux bénéficier de subventions pour ta création d'entreprise.

Dans les deux cas, ton business plan sera ensuite examiné sous toutes les coutures. S'il y a une chance que tu réussisses à mettre en place ton business, tu as de bonnes chances d'obtenir une subvention ou une aide.  

Si tu es à la recherche d'un modèle pour établir un business plan, je peux te proposer celui de la Chambre de commerce et d'industrie de Munich.

Le business plan est-il obligatoire ?

C'est une bonne question ! Je dirais que c'est à chacun de décider pour lui-même. Si tu n'en as pas absolument besoin pour démarrer ton activité d'indépendant, parce que tu ne te mets à ton compte "qu'à titre accessoire" ou qu'il n'y a pas de raison qui t'oblige à le rédiger, il n'est pas indispensable. 

Mais s'il te plaît ! Quel que soit le domaine dans lequel tu souhaites te mettre à ton compte, je ne peux personnellement que te recommander vivement un business plan. Sa réalisation demande bien sûr un peu de travail, mais le résultat peut être très instructif.

Phase 3 : Ton plan financier personnel

Pendant toute la phase de planification de ton activité indépendante, tu ne dois évidemment pas oublier tes finances privées. Même si, en tant qu'entrepreneur individuel, elles sont déjà partiellement prises en compte dans le business plan, tu dois encore une fois avoir une vue d'ensemble de tes finances privées.

Tu devrais pouvoir répondre aux trois questions suivantes : 

  • Est-ce que j'ai suffisamment de réserves jusqu'à ce que mon entreprise soit opérationnelle ?
  • Combien d'argent puis-je investir dans mon entreprise ? 
  • Dois-je contracter un crédit ?

Phase 4 : Enregistre ton commerce

Nous arrivons maintenant à l'une des phases les plus importantes de ton travail indépendant : l'enregistrement de ton entreprise. En effet, sans ton inscription au registre du commerce, tu n'as pas le droit de travailler en tant qu'entrepreneur. 

Au premier abord, "déclarer un commerce" semble pire que ce n'est. Bien qu'en Allemagne, tout se passe de manière très bureaucratique, tu as terminé l'enregistrement de ton commerce en seulement 30 minutes. Sans compter le temps d'attente, bien sûr. 😉

Pour ce faire, il te suffit de te rendre à l'administration locale/municipale compétente et de remplir le formulaire correspondant. Dans ce formulaire, l'administration demande quelques informations personnelles, comme ton nom et ton adresse, ainsi que des précisions sur l'activité que tu vas exercer dans le cadre de ce métier. 

Une fois que tu as tout rempli, tu reçois directement le certificat pour ton activité commerciale. Les frais d'enregistrement d'un commerce varient d'une ville à l'autre et se situent entre 20 et 50 euros.


Conseil : Avant de te rendre dans l'administration compétente, vérifie si ta ville propose également l'enregistrement du commerce en ligne. Dans de plus en plus de villes, tu peux le faire confortablement depuis chez toi.

Phase 5 : Ton branding & ta marque

Si tu es arrivé à la cinquième et dernière phase, félicitations ! Il s'agit maintenant de faire connaître ton service/produit et de le diffuser auprès des gens.

Ce dont tu as besoin, bien sûr - qui l'eût cru ? Un site web personnel ! Pour quelqu'un qui est actif dans le business en ligne, c'est sans doute la moindre des choses. 😉 De même, tu devrais te présenter sur les canaux de médias sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram. 

Ne t'inquiète pas, tu n'as pas besoin de tout faire en même temps ! Travaille pas à pas et crée un canal à la fois.

Cependant, pour que tu puisses avoir une marque, il te faut d'un logo propre et un nom ou une marque que tu devras ensuite utiliser sur tous tes canaux (corporate identity).

Tu peux par exemple te procurer un tel logo à peu de frais sur une plateforme comme par ex. Fiverr pour créer un logo. Mais aussi Canva est un outil formidable qui te permet de t'essayer facilement.

Voici comment tu peux attraper tes premiers clients

Si tu te lances dans l'aventure de l'indépendance, surtout complète, tu dépendras en règle générale à 100 % de tes clients. Car sans travail, tu ne pourras évidemment pas gagner d'argent. 

Ce qui est génial ! Pour les freelances, il existe une multitude de plateformes que tu peux utiliser pour gagner des clients. Ci-dessous, je voudrais te montrer quelques moyens et portails avec lesquels j'ai déjà réussi à gagner de nouveaux clients.

Portails

Sur les portails suivants (sauf dasauge), tu peux t'inscrire gratuitement en tant que freelance. Toutefois, si tu souhaites postuler à des emplois, tu devras généralement payer une petite somme. 

Il n'y a que sur dasauge.de que tu peux postuler immédiatement à des offres qui te correspondent sans avoir à t'inscrire.

Twago

twago

Cliquez ici pour accéder directement à twago.fr.

hallofreelancer

hallofreelancer

Cliquez ici pour aller directement à hallofreelancer.com.

dasauge

plateforme dasauge

Cliquez ici pour accéder directement à dasauge.de.

Groupes Facebook

Oui, tu as raison ! Les groupes Facebook ont un potentiel incroyable et c'est précisément pour cette raison que tu peux les utiliser en plus des portails mentionnés précédemment. Il existe des centaines de groupes sur Facebook qui se concentrent sur les emplois pour les freelances. 

Si tu tapes le terme "freelancer" dans Facebook, voici ce qui apparaît déjà : 

groupes facebook

Comme tu peux le constater, une petite recherche peut aussi s'avérer utile sur Facebook. 

Bouche à oreille

Le moyen le plus classique d'obtenir de nouveaux clients est bien sûr le bouche à oreille. Cela signifie que si d'autres clients ont déjà été satisfaits de ton travail auparavant, ils te recommanderont également à d'autres personnes / entreprises. 

Il n'y a donc rien de répréhensible à demander aux clients pour lesquels tu as travaillé s'ils peuvent te recommander si l'occasion se présente. 

Pourquoi je te conseille de commencer en tant qu'extra-professionnel

J'ai commencé à gagner de l'argent sur Internet il y a presque huit ans déjà. À l'époque, j'étais bien sûr encore tout à fait novice. Mais j'étais fasciné par le fait qu'il était effectivement possible de créer un business en ligne. 

La fascination ne m'a plus quitté, j'ai donc commencé à m'y consacrer de manière très intensive. Au début, j'ai créé un petit blog qui, bien sûr, ne m'a pas rapporté un centime, car j'ai fait tout ce qu'on peut faire de mal. 

Malgré cela, j'ai continué à m'intéresser à ce sujet au fil des années et j'ai essayé différentes choses. J'ai ainsi pu acquérir d'énormes connaissances que je peux aujourd'hui utiliser pour mes clients et pour mon propre business en ligne. 

Entre-temps, j'ai fait une longue pause, jusqu'à ce que je me décide, il y a quelques années, à professionnaliser mon activité de manière à pouvoir en vivre dans quelques années. J'ai fait tout cela en parallèle. Donc en plus de mon travail principal.

Le grand avantage de l'activité indépendante à temps partiel est bien sûr que tu as un revenu fixe à tout moment. Tu n'es donc pas obligatoirement tributaire d'un chiffre d'affaires mensuel fixe pour pouvoir couvrir tes frais de vie. 

En outre, tu peux ainsi te constituer peu à peu ta propre clientèle, qui te couvrira lorsque tu feras le grand saut vers l'indépendance totale. Le risque financier lié à l'activité indépendante à temps partiel est donc minime. 

Les 3 erreurs à éviter

  1. Ne sois pas trop gourmand

    Si tu te mets à ton compte, il peut être intéressant de commencer par des prix plus bas. Mais : il faut bien sûr que tu puisses en vivre ! Il s'agit d'abord de gagner des clients. Tu peux toujours procéder à un ajustement des prix ultérieurement. Si le client est satisfait de toi, il paiera aussi ce prix.

  2. Acquérir des clients - TOUJOURS !

    L'une des grandes erreurs que commettent la plupart des indépendants est de se reposer sur leurs lauriers. Mais que se passe-t-il si un gros client, qui était financièrement important, disparaît soudainement ? C'est précisément pour cette raison que tu devrais acquérir des clients si tu en as actuellement suffisamment. C'est la seule façon d'avoir un "backup" et de pouvoir compenser la situation financière.

  3. Ne te compare pas aux autres

    Internet offre un grand potentiel de développement. Mais malheureusement, il offre tout autant de potentiel négatif sous forme de comparaisons. Tout le monde publie quotidiennement combien il gagne d'argent et à quel point son entreprise est florissante. Mais tu ne devrais jamais te laisser influencer par cela. Car si tu le fais, les comparaisons constantes entraîneront ton propre business vers le bas. Fais toujours ton propre travail et fais tout du mieux que tu peux. Tout le reste ne compte pas !

Jan Tissler te révèle d'autres erreurs typiques que tu peux commettre en tant que freelance et qu'il vaut mieux éviter. dans son article.

Conclusion

Je pense qu'il n'a jamais été aussi facile de se mettre à son compte qu'aujourd'hui. Internet t'offre tellement de possibilités et d'opportunités que tu peux en profiter. 

Pour commencer et pour pouvoir t'essayer, je te recommande, comme je l'ai déjà dit dans l'article, de devenir indépendant à temps partiel. Tu peux ainsi tester sans risque si ce que tu as décidé de faire fonctionne. 

Tu as des questions ou des remarques sur le thème de la création d'une activité indépendante ? N'hésite pas à utiliser la fonction de commentaire. Tu souhaites être informé(e) des nouveautés concernant WordPress, les affaires en ligne et autres ? Alors suis-nous sur Twitter, Facebook ou via notre Bulletin d'information.

Photo : Matthias Müller | pixabay, startup-stock-photos | pexels

As-tu aimé cet article ?

Tes évaluations nous permettent d'améliorer encore plus notre contenu.

Laisse un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.