réduire le taux de rebond

Attention au taux de rebond - 6 moyens simples de réduire ton taux de rebond

Le taux de rebond (bounce rate) est très important pour l'analyse de ton site web. Le taux de rebond est le nombre de visiteurs qui quittent ton site web - ou l'une de tes sous-pages - après quelques secondes. En tant qu'exploitant de site web, tu dois connaître le taux de rebond de tes principales sous-pages. C'est la seule façon de déterminer le succès de ton contenu. En règle générale, le taux de rebond doit être maintenu aussi bas que possible. Le taux de rebond est d'ailleurs un puissant facteur de classement pour Google. Une raison de plus pour s'y intéresser. Dans ce qui suit, j'aimerais t'expliquer le taux de rebond plus en détail.

Définition et calcul du taux de rebond

La définition du taux de rebond est relativement simple à comprendre par rapport à d'autres concepts d'analyse web : Un "bounce" décrit une session d'un visiteur au cours de laquelle celui-ci ne consulte qu'une seule (sous-)page et quitte ensuite ton site web. Dans ce scénario, la page d'entrée est donc également la page de sortie.

Le taux de rebond est calculé à partir de toutes les sessions au cours desquelles une seule page a été visitée, sans aucune autre action. (par ex. laisser un commentaire ou cliquer sur une sous-page). divisé par le nombre total de sessions.

L'analyse du taux de rebond te donne donc de nombreuses informations sur les performances de ton site web. En effet, le taux de rebond t'indique comment tes visiteurs se comportent sur ton site web et dans quelle mesure ils sont bien intégrés. En fait, c'est le fait de quitter la page qui joue ici un rôle fondamental. 

Exemple de calcul et autres facteurs du taux de rebond

Exemple : Si, par exemple, 40 visiteurs quittent une landing page de ton site web sans effectuer d'autre interaction sur la page et qu'un total de 100 visiteurs a été comptabilisé, le taux de rebond est de 40%.

Facteurs supplémentaires : hits de l'événement

Il se peut qu'un visiteur n'ouvre pas une nouvelle sous-page, mais qu'il ajoute un article au panier ou qu'il partage une page via un bouton sur Facebook. Ces interactions sont également enregistrées et minimisent le taux de rebond. 

Trois facteurs sont importants à cet égard :

Événements à succès : l'utilisateur clique sur un bouton.

Hits de transaction e-commerce : un article a été acheté ou ajouté au panier.

Hits de plugin social : une page est partagée via les réseaux sociaux.

événement hit raidboxes

Taux de rebond vs. taux de sortie

Le taux de rebond (bounce rate) et le taux de sortie (exit rate) sont souvent considérés comme synonymes ou du moins comme s'ils fournissaient finalement les mêmes données. Il s'agit là d'une grande erreur qui peut conduire à une analyse erronée du taux de rebond et à de mauvaises décisions.

A première vue, les deux concepts mesurent des choses similaires, puisqu'ils analysent le comportement des visiteurs lorsqu'ils quittent le site. Néanmoins, il y a une différence importante dans le calcul : 

Comme décrit précédemment, le taux de rebond mesure le pourcentage de visiteurs qui accèdent à un site web (entrée) et le quittent avant d'interagir avec lui de quelque manière que ce soit. Le taux de sortie, en revanche, décrit le pourcentage de visiteurs qui ont quitté le site après avoir consulté une page donnée - indépendamment du nombre de sous-pages du site qu'ils ont visitées auparavant au cours de la session.

Exemple : une visiteuse arrive sur ta page d'accueil et clique sur "A propos de nous" (bon pour le taux de rebond de la page d'accueil, car une autre action a été effectuée). Cependant, la visiteuse ne reste que 3 secondes sur la page "A propos de nous" et ferme ensuite la page (mauvais pour le taux de sortie de la page "A propos de nous").

Taux de rebond moyen

taux de rebond raidboxes

Il est difficile de répondre à la question de savoir quelles valeurs de taux de rebond décrivent un taux de rebond faible, élevé ou moyen. En effet, ce qui représente un taux de rebond élevé pour certains peut être considéré comme faible par d'autres. Enfin, lors de l'évaluation du taux de rebond, il faut toujours tenir compte de l'objectif de la sous-page, du design ou du secteur. 

Dans de rares cas, un taux de rebond élevé est même avantageux. Par exemple, le fait de quitter un article de blog peut indiquer que toutes les questions ont été résolues par le lecteur et qu'il n'est pas nécessaire de poursuivre les recherches. 

En règle générale, le taux de rebond te donne une indication sur la pertinence et le caractère "captivant" du contenu de ton site web pour les visiteurs de ton site. Toutefois, tu ne dois pas te fier uniquement à ce taux pour analyser ton site web. En effet, pour évaluer le succès et la performance de ton site web, tu dois toujours prendre en compte plusieurs facteurs tels que le nombre de pages vues, le temps passé sur le site, l'interaction et la vitesse de chargement. Tu auras ainsi une idée globale du comportement des visiteurs.

Qu'est-ce qu'un bon taux de rebond ?

Les taux de rebond habituels dans le secteur considèrent comme élevé tout ce qui est supérieur à 50 % et comme faible tout ce qui est compris entre 20 et 50 %. Tout ce qui est inférieur à 20 % est probablement une erreur et devrait être examiné.

Un bon taux de rebond doit se situer entre 20 et 50 % du nombre total de visites. Cependant, il est important que tu prennes en compte d'autres instruments de mesure et techniques d'analyse afin d'avoir une vision globale du comportement des visiteurs de ton site web. En effet, comme nous l'avons déjà mentionné plus haut, il n'est pas possible de donner une valeur de référence globale dans ce domaine.

Comment vérifier le taux de rebond de ton site web ?

Maintenant que tu sais ce que le taux de rebond signifie réellement, je vais t'expliquer dans l'étape suivante où tu peux lire cette valeur. Pour cela, tu dois regarder les données Google Analytics de ton site web. Outre le taux de rebond, Google Analytics met à disposition d'autres indicateurs intéressants qui t'aident à interpréter le comportement des utilisateurs. Il serait malheureusement trop long de les détailler ici.

Jonas Tietgen de WP Ninjas t'explique comment configurer Google Analytics dans WordPress. dans ce guide.

Commence par te connecter à Google Analytics. Sélectionne l'onglet "Aperçu du groupe cible". Tu y trouveras également de nombreuses autres métriques qui peuvent être très utiles. Toutes tes informations sur les taux de rebond sont énumérées ici. Tu peux y voir quel est le taux de rebond de ta page d'accueil et comment tes sous-pages et autres liens s'en sortent. Tu obtiendras ainsi une vision plus claire et plus précise. Pour l'ensemble du site, il suffit de cliquer sur la métrique du taux de rebond, qui contient également un graphique pour la période définie.

Aperçu du groupe cible raidboxes

Pour les pages individuelles, clique sur "Comportement", puis sur "Toutes les pages". Une liste des pages et des liens du site et du taux de rebond spécifique s'affiche alors.

6 façons d'améliorer ton taux de rebond :

Une fois que tu as compris le concept du taux de rebond, ta prochaine question sera probablement : "Pourquoi le taux de rebond de mon site est-il si élevé ?" et surtout : "Comment puis-je réduire efficacement le taux de rebond ?" Dans ce qui suit, je vais te montrer six points de départ pour optimiser ton taux de rebond.

#1 : Optimiser le contenu de tes (sous-)pages

L'un des moyens les plus simples de réduire le taux de rebond d'une page, voire de l'ensemble du site, est d'améliorer le contenu lui-même. Dans une certaine mesure, cela devrait être évident. Plus le contenu est intéressant ou bien écrit, plus il est probable que le visiteur reste sur ton site et découvre ce qu'il a d'autre à offrir. S'il s'agit d'e-commerce, cela peut aussi créer de la confiance, renforcer la marque ou stimuler d'autres ventes. 

Bien entendu, la pertinence de tes contenus est également importante. Les sujets qui ne correspondent pas au groupe cible de ton site web risquent de susciter le désintérêt et d'entraîner une augmentation du taux de rebond.

Conseil : Engage un rédacteur publicitaire pour ton contenu web. Il s'agit d'une dépense unique qui sera très vite rentabilisée. Demande au préalable des références au rédacteur. Son style d'écriture t'incite-t-il à acheter ? Si oui, saisis-le !

#2 : Veille à une bonne lisibilité et à une bonne structure

Le contenu ne concerne pas seulement les articles intéressants ou les médias divertissants, mais aussi la lisibilité des textes rédigés. Les sites web à fort contenu textuel peuvent certes être remplis des informations les plus pertinentes, mais si la page n'est pas structurée de manière attrayante, la première impression est déjà un échec. 

Assure-toi d'utiliser un mélange d'images, de listes à puces, de sous-titres et de guillemets. En effet, si le contenu est présenté de manière attrayante et apporte la valeur ajoutée souhaitée à tes lecteurs, la probabilité qu'ils s'intéressent à d'autres contenus de ta part augmente et qu'ils ne rebondissent pas. 

Si tu souhaites que tes visiteurs effectuent une certaine action, tu dois placer des appels à l'action correspondants. Par exemple, tu peux intégrer un formulaire avec l'appel à l'action "Si tu souhaites recevoir plus d'informations sur ce sujet, inscris-toi à notre newsletter". Cela permet également de réduire ton taux de rebond.

#3 : Évite d'utiliser des pop-ups

En utilisant des pop-ups intrusifs, tu distrais ton visiteur de la lecture et tu nuis à l'expérience utilisateur. Tu dois donc les utiliser de manière ciblée et surtout veiller à ce que le contenu de la pop-up soit pertinent pour le lecteur à ce moment-là. 

Les popups peuvent certes contribuer à constituer une liste d'abonnés avec un certain degré d'efficacité. Toutefois, il existe des mesures plus efficaces qui sont loin d'être aussi intrusives. Par exemple, des bannières publicitaires judicieusement placées auxquelles les visiteurs peuvent réagir dès qu'ils ont l'occasion de s'intéresser au contenu.

Astuce : les "Exit Pop-ups" constituent la seule exception. Il s'agit des pop-ups qui apparaissent lorsque tu veux quitter une page. Bien sûr, cela peut aussi agacer ton visiteur - mais celui-ci voulait de toute façon quitter ta page. Pourquoi ne pas saisir sa dernière chance ?

#4 : Utilise des mots-clés ciblés (SEO)

La réduction du taux de rebond nécessite toujours un mélange de tactiques. L'une des plus fiables est l'utilisation ciblée de mots-clés. La clé réside dans la pertinence et non dans l'intégration d'un maximum de mots-clés.

Le meilleur point de départ est l'utilisation de mots-clés à forte valeur de trafic. Mais comment peux-tu déterminer quels mots-clés sont pertinents pour ton site ? Eh bien, ce n'est pas aussi complexe que tu pourrais le penser. Un outil utile pour identifier des mots-clés ciblés pour ton site web est par exemple le planificateur de mots-clés de Google. Cet outil est gratuit, il te suffit d'avoir un compte Google.

planificateur de mots-clés raidboxes

Un guide détaillé sur la manière de faire une recherche de mots-clés Dominik Stein t'explique comment procéder dans cet article.

Utilise deux à trois mots-clés pertinents sur ton site web. N'hésite pas à les répéter plusieurs fois. N'oublie pas que tu écris pour des personnes et non pour des machines. Évite donc les phrases comme celle-ci :

"08/15 Fensterbau Dortmund GmbH - meilleure construction de fenêtres à Dortmund, si vous avez besoin de fenêtres à Dortmund, 08/15 Fensterbau Dortmund est optimal pour ceux qui cherchent des fenêtres à Dortmund. Fenster Dortmund".

#5 : Vérifie tes méta-descriptions

Les méta-descriptions sont les informations qui s'affichent dans une recherche Google directement sous la description du titre d'un site web. Lorsque ta page apparaît dans les résultats de recherche Google, un grand nombre des visiteurs potentiels de ton site web liront d'abord ta méta-description. Compte tenu du taux de rebond, il est important de ne pas attirer tes visiteurs avec de fausses promesses.

google meta description

Si ta méta-description indique "Réfrigérateurs pour 30 euros" alors qu'aucun article de ta boutique de réfrigérateurs ne coûte moins de 100 euros, les visiteurs quitteront ta boutique déçus, sans interagir davantage avec ton site web. Conséquence : ton taux de rebond augmente. 

#6 : Intégrer des vidéos sur ton site web

Une vidéo sur une page de renvoi augmente le taux de conversion jusqu'à 80%. Cela a bien sûr aussi un effet positif sur le taux de rebond. Une courte vidéo explicative sera plus que suffisante. Si une vidéo animée ne rentre pas (encore) dans ton budget et que tu n'aimes pas te mettre toi-même devant la caméra, un enregistrement de ton écran et une bande sonore de toi avec les explications correspondantes suffisent souvent. Pour obtenir une qualité de son correcte, tu dois utiliser un bon microphone.

Conclusion :

Un faible taux de rebond est un bon indicateur du fait que les visiteurs interagissent avec ton site web et que tu leur proposes un contenu pertinent. Les conseils et astuces de cet article ne te permettront pas seulement de savoir où en est ton taux de rebond actuel. Je souhaite également te donner des mesures pratiques pour améliorer ton taux de rebond. Dans ce sens : bonne chance pour l'optimisation de ton site web !

As-tu aimé cet article ?

Tes évaluations nous permettent d'améliorer encore plus notre contenu.

Laisse un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.