Marketing en direct

Livestream Marketing : à qui il convient et comment le mettre en œuvre

Les livestreams te permettent de montrer ton côté humain et d'engager la conversation avec tes clients. Si tu veux vraiment bien faire, tu ne dois toutefois pas sous-estimer l'effort à fournir. Dans cet article, je te montre comment tu peux utiliser le livestream marketing et comment réussir à démarrer.

Les obstacles techniques au livestreaming sont désormais très faibles : il fait partie de l'offre de nombreuses plateformes de médias sociaux comme Facebook, Instagram ou LinkedIn. C'est pourquoi la question qui se pose à toi est la suivante : est-ce que cela en vaut la peine ?

Car même si le début est vite fait, cela finira par te prendre du temps. C'est particulièrement vrai si tes exigences augmentent et si, à un moment donné, tu veux que ce soit plus qu'une action spontanée.

Quels sont les avantages du livestreaming ?

Certains d'entre nous se souviennent encore du Cluetrain Manifesto de 1999, et de sa première thèse prophétique : "Les marchés sont des conversations". Il est étonnant de voir à quel point cela s'est avéré vrai. Au fond, les médias sociaux dans leur ensemble peuvent en être déduits, bien des années avant que Facebook & Co n'entament leur marche triomphale.

Le livestreaming est une confirmation particulièrement pertinente de cette prédiction, car il te permet littéralement d'engager la conversation avec d'autres personnes. De cette manière, tu apprends à mieux connaître ta clientèle (potentielle). Les livestreams plutôt bruts peuvent en outre constituer un changement bienvenu et sympathique par rapport au monde factice du marketing, par ailleurs souvent parfaitement mis en scène.

Échantillon de marketing en direct
Exemple de vidIQ : test en direct de chaînes YouTube

Ta voix individuelle peut (et doit) être mise en évidence lors du livestreaming. En tant que freelance ou petite agence, tu gagnes des points parce que tu es ta propre brand voice et que tu ne dois pas la trouver péniblement comme une grande entreprise. Voir mon article Brand Voice : une voix individuelle pour ton marketing.

Tu donnes ainsi l'impression d'être accessible et tangible, et non pas d'être une marque parfois abstraite. Il s'agit là d'un élément constitutif d'une relation de confiance et d'estime avec tes clients potentiels - un élément important du marketing de contenu, mais aussi au-delà.

Qu'est-ce qui s'oppose au livestreaming ?

Même si la barrière technique pour le live streaming est désormais très faible, il ne faut pas sous-estimer le temps nécessaire. D'une part, les vidéos en direct sont certes plus rapides à réaliser que les vidéos enregistrées, notamment parce qu'il n'y a pas de travail de montage. Mais en contrepartie, tu dois consacrer plus de temps à la préparation et à la réalisation : Si tu n'as pas un bon plan de ce que tu veux faire pendant ton live streaming, personne ne voudra te regarder.

De plus, tous les sujets et tous les groupes cibles ne sont pas faits pour le livestreaming. Pour simplifier, on peut dire que le format est souvent mieux accueilli par les jeunes spectateurs, car ils y sont plus habitués. Un groupe cible plus âgé sera peut-être moins réceptif, mais cela dépendra beaucoup de ta mise en œuvre.

Et les livestreams présentent l'inconvénient que le public doit avoir le temps d'y participer. Ils ont donc généralement une portée moindre que les vidéos enregistrées qui, selon le sujet, peuvent recueillir des vues supplémentaires pendant des mois, voire des années.

En fin de compte, le fait que tu en aies envie joue un rôle important. Si c'est le cas, tu as plus de chances de trouver des idées qui plaisent à ton groupe cible. Et c'est ce qui compte en fin de compte. Et puis, c'est plus amusant de te regarder faire quand tu t'amuses toi-même !

Que peux-tu faire avec le livestreaming ?

Il y a une règle de base : tu ne dois proposer un livestream que si tu as l'intention d'utiliser les particularités de ce format. Cela inclut en premier lieu l'interaction avec le public.

Si tu veux plutôt faire un monologue de dix minutes, il vaut mieux l'enregistrer à l'avance. Tu pourras ainsi le perfectionner et aller droit au but. De plus, la qualité audio et vidéo d'un livestream est presque toujours inférieure pour des raisons techniques. Quelques exemples et suggestions pour toi :

Regarder par-dessus l'épaule

Les livestreams, au cours desquels les spectateurs regardent virtuellement par-dessus l'épaule de quelqu'un, sont très appréciés. Tu peux donc faire une démonstration ciblée. Assure-toi de savoir ce que tu veux montrer et comment cela fonctionne exactement. L'idéal est de prendre le temps de faire un essai sans public. L'avantage de ce format est que même si tu n'as pas de retour de la part de ton public, tu as quelque chose à faire. Il n'y a pas de temps mort.

"Demandez-moi n'importe quoi"

Il s'agit donc d'une émission de questions-réponses sur ton thème. C'est très large et tu pourrais recevoir des questions sur ta carrière, sur tes outils préférés ou des questions techniques sur ton travail. Une thématique plus étroite serait une "heure de parole" sur ton domaine de spécialité, que tu proposerais régulièrement et qui s'adresserait clairement à ton groupe cible espéré.

Tu peux déjà collecter des questions pertinentes en demandant à tes followers sur les médias sociaux ou aux lecteurs de ta newsletter. Tu peux aussi réfléchir aux questions que l'on te pose le plus souvent et auxquelles tu aimerais répondre. Au début, tu ne peux pas partir du principe que tu auras un public nombreux et actif en direct. Si tu n'as pas d'autres questions pendant le streaming, tu as quand même de la matière.

Site web de la clinique

En tant que développeur ou webdesigner, tu pourrais proposer une "clinique du site web" : Lors de celle-ci, tu donnes un feedback sur un site concret. Ici aussi, tu peux déterminer les sites web à l'avance ou demander des exemples à tes followers. Cela te donne l'occasion de t'intéresser un peu au site afin d'avoir quelque chose d'utile à dire.

Inviter des personnes passionnantes

Par exemple, quelqu'un de ton entourage. Etablissez au préalable une structure générale des thèmes possibles. Peut-être choisirez-vous un thème principal sur lequel vous souhaitez avant tout échanger. L'idéal est de commencer par une personne que tu connais déjà bien et avec laquelle tu as l'habitude de discuter. Cela permet de se détendre et de se relaxer. Fixez-vous un délai approximatif et lancez-vous.

Séminaire web gratuit en direct

Tu as donc par exemple préparé une présentation et tu réponds aux questions des spectateurs. Tu pourrais même enregistrer ton webinaire à l'avance et le diffuser en direct. Tu ne serais alors en direct que pour la séance de questions-réponses.

L'expertise plutôt que la vente

Pense toujours à ton objectif : en fin de compte, le livestreaming te permettra de te positionner en tant que spécialiste ou d'apprendre quelque chose sur ta clientèle - et moins (ou pas du tout) de vendre directement. Ici aussi, il existe quelques parallèles avec l'approche similaire du marketing de contenu.

Comme souvent, il n'y a aucune garantie que tes efforts soient récompensés. Mais si tu commences à faire du live streaming, essaie de le proposer régulièrement et sur une longue période. C'est la seule façon d'acquérir de l'expérience. De plus, le fait que tu passes à l'antenne et que l'on puisse interagir avec toi doit d'abord se répandre. Il te faut donc de la patience.

Je vous l'accorde : Tout cela est plus facile à dire qu'à faire. En tant que freelance, tu dois en effet t'occuper d'autres "petites choses", comme les projets de tes clients. Ils passent logiquement avant tout. Mais si tu n'établis pas un plan concret, le sujet du livestreaming sera vite relégué au second plan.

De mon point de vue, le bon concept est celui qui te convient, que ton groupe cible trouve intéressant et utile et qui t'aide à te positionner.

Le marketing en direct, étape par étape

Si tu n'as pas encore d'expérience avec les livestreams, tu devrais commencer par en acquérir une. Selon la devise : se lancer d'abord et s'améliorer ensuite avec le temps ("learning by doing"). Ces livestreams ne doivent pas nécessairement apparaître immédiatement sous le nom de ton entreprise. Tu peux plutôt les essayer à titre purement privé afin de réduire la pression du succès.

Si cela te convient et convient à la marque, tu peux bien sûr commencer tout de suite sous le nom réel. Tu dois juste partir du principe que les quelques (dizaines) premiers livestreams ne sont pas encore très bons. Car être devant la caméra est déjà suffisamment inhabituel et stimulant pour beaucoup. Le faire devant un public est encore un peu plus excitant.

Le défi pour toi n'est pas seulement le fait que l'on te regarde peut-être aller moins bien. Tu dois avant tout garder un œil sur plusieurs choses : Tes spectateurs vont réagir, donner leur avis et poser des questions. Il se peut que tu aies un invité dans ton studio virtuel et que tu veuilles lui donner la parole. Et puis, il faut toujours se demander si le streaming est toujours en cours ou si l'image est figée ?

Mes deux conseils pour réduire ce genre de problèmes :

  • Ne te fixe pas autant d'objectifs à la fois.
  • Planifie le mieux possible et note ce que tu dois faire et ce que tu veux dire.

Cela devrait te permettre de mieux démarrer. Avec le temps, tu développeras des routines. Tu as peut-être une check-list sous la main pour penser à tout. Ou mieux encore : tu ne fais pas le livestream tout seul, mais quelqu'un t'aide en arrière-plan, par exemple en gardant un œil sur les commentaires.

La bonne plateforme

Comme nous l'avons mentionné au début, il existe de nombreuses possibilités pour se lancer. La plate-forme qui te convient le mieux, à toi et à ton idée, est une question très individuelle. La question se pose surtout en fonction de l'endroit où ton groupe cible se trouve habituellement et où il est intéressé à entendre parler de toi sous cette forme.

  • Facebook peut se proposer. La fonction livestream existe aussi bien pour les particuliers que pour les pages Facebook. Tu peux régler la date à l'avance et ainsi l'annoncer.
  • YouTube est particulièrement adapté si tu veux donner un accès ouvert à ton livestream, car il peut être visionné sans login. Tu peux intégrer tes livestreams sur ton site web avant, pendant et après, comme n'importe quelle autre vidéo YouTube. Ils apparaissent ensuite dans la liste des vidéos de ta chaîne YouTube et peuvent également être trouvés via la recherche.
  • LinkedIn est certainement aussi une bonne idée, car elle te permet d'atteindre un public professionnel. La fonction Live n'est toutefois pas automatiquement disponible pour tous les profils et pages. Tu trouveras ici de plus amples informations à ce sujet.

D'autres offres comme Instagram Live ou Twitch sont surtout intéressantes si tu y es déjà actif. Ou si cela correspond particulièrement bien à ton groupe cible.

Le bon logiciel

Pour commencer, tu n'as pas besoin de logiciel spécial. Tu utilises simplement la fonction intégrée dans la plateforme de ton choix. Ce n'est que lorsque tu veux en faire et en réaliser davantage que des programmes et services supplémentaires entrent en jeu. Il peut s'agir d'un programme que tu installes sur ton ordinateur, comme Ecamm Live ou OBS Studio. Tu peux aussi utiliser un service en ligne comme StreamYard ou Melon.

Grâce à ces outils, tu peux améliorer et rendre plus intéressants tes flux en direct et les diffuser sur plusieurs plateformes à la fois. De plus, il te sera plus facile d'inviter des personnes et d'intégrer d'autres contenus : Tu peux par exemple partager ton écran ou diffuser une vidéo. Selon la plateforme, il est également possible d'utiliser plus d'une caméra, ce qui te permet de passer d'une perspective à l'autre.

Le bon équipement

Comme pour les logiciels, l'affaire se situe au niveau du matériel : pour commencer, tu n'as pas encore besoin d'un équipement spécial. Ton smartphone ou la webcam de ton ordinateur portable suffisent déjà. Si tu veux passer à l'étape suivante, il existe quelques possibilités recommandées.

Vidéos à petit budget

Dans un article séparé, j'explique déjà comment obtenir une bonne qualité vidéo avec un petit budget. Les conseils qui y sont donnés sont également valables pour les livestreams : fais attention au son, à la composition de l'image et à l'éclairage. Tu y apprendras également avec quels moyens simples tu peux commencer et quand une mise à niveau vaut la peine.

J'aimerais ajouter une remarque au sujet de la caméra : Les modèles haut de gamme offrent certes une belle qualité d'image et peuvent être utilisés de manière plus flexible que la webcam intégrée à ton ordinateur portable. Mais tu dois bien te renseigner au préalable pour savoir dans quelle mesure ils peuvent être utilisés pour des livestreams. Certaines caméras proposent une telle fonction par défaut. Il te suffit alors de les connecter à ton ordinateur, par exemple via USB. Pour d'autres, tu auras peut-être besoin d'un matériel supplémentaire comme un adaptateur HDMI-USB.

Il existe toutefois d'autres pièges, comme une ancienne génération d'USB sur ton ordinateur. Un autre problème fondamental peut être que l'image arrive à l'ordinateur avec un léger retard, ce qui peut entraîner une désynchronisation avec le son.

En bref : une webcam externe de qualité ou un smartphone moderne sont sans doute le meilleur choix, surtout pour les débutants. Ces deux solutions fonctionnent très facilement avec les offres de livestreaming.

Exemples de livestreaming

En raison du caractère éphémère du format, il n'est pas facile de trouver des exemples de livestreams. C'est surtout le cas lorsque YouTube est utilisé, car comme mentionné plus haut, les streams sont faciles à trouver même après coup.

Voici un exemple aussi utile que sympathique de Perspective. L'équipe montre via un livestream comment utiliser le service pour une application concrète. C'est certes moins efficace que les vidéos "how-to" typiques. En revanche, il est plus facile à comprendre, justement parce qu'il n'est pas parfait et correspond davantage au mode de pensée des utilisateurs. Ceux qui étaient présents en direct pouvaient bien sûr poser des questions :

Un autre exemple provient de vidIQ. Dans ce cas, les spectateurs ont pu faire évaluer leur chaîne YouTube en direct par des experts en livestream et recevoir des conseils pour l'améliorer :

Les livestreams peuvent être un bon complément à tes activités marketing personnelles. Comme nous l'avons vu, ils présentent certains inconvénients, mais aussi certaines particularités, comme l'interaction avec les spectateurs. Comme les obstacles techniques sont peu nombreux, il est très facile de les essayer.

Il s'agit donc avant tout d'avoir une bonne idée et de prendre le temps de la mettre en œuvre. Je me réjouis de lire tes propres exemples de livestream marketing dans les commentaires.

Tes questions sur le Livestream Marketing

Quelles questions as-tu à poser à Jan ? N'hésite pas à utiliser la fonction de commentaire. Tu veux être informé(e) des nouveaux articles sur le marketing en ligne ? Alors suis-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou via notre newsletter.

As-tu aimé cet article ?

Tes évaluations nous permettent d'améliorer encore plus notre contenu.

Laisse un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.