Comparaison des plateformes de réseaux sociaux : LinkedIn, Xing, Facebook, YouTube & compagnie

Jan Tissler Dernière mise à jour : 23.03.2021
7 Min.
comparaison des médias sociaux
Dernière mise à jour : 23.03.2021

En tant que free-lance ou dans une agence, tu réfléchis soigneusement aux plateformes de réseaux sociaux sur lesquelles tu veux et peux être actif·ve. Après tout, tes ressources sont limitées. Dans cet article, je te donne quelques faits, chiffres et outils pour t'aider à prendre une décision, des classiques à Snapchat en passant par TikTok, Pinterest, Clubhouse et plus encore.

Dans un autre article, j'ai déjà décrit les principes de base pour trouver les plateformes de réseaux sociaux qui te correspondent. Les facteurs importants à cet égard sont, par exemple, les suivants :

  • Quel public essaies-tu d'atteindre ?
  • Quel est ton objectif ?
  • Quels sont les formats de médias qui te correspondent ?
  • Que peux-tu réaliser sur les plateformes respectives?
  • Ce qui te correspond et ce que tu peux offrir

En d'autres termes, tu dois en savoir le plus possible sur ton ou tes groupe(s) cible(s). D'autre part, tu dois être capable d'évaluer ce que les différents réseaux sociaux offrent réellement, quel est leur caractère et quel·le·s utilisateur·rice·s tu y trouveras. C'est exactement le sujet de cet article.

Réseaux sociaux professionnels : LinkedIn et Xing

LinkedIn et Xing (ce dernier est surtout connu en Allemagne, en Autriche et en Suisse) sont les seuls exemples de cet article qui se considèrent comme des réseaux sociaux spécifiquement destinés à un usage professionnel et au B2B. Je les énumère ici en premier, parce que de mon point de vue, ils ont le plus grand potentiel pour la plupart des free-lances et des agences.

Leur avantage général est le contexte : les utilisateur·rice·s s'attendent déjà à trouver ici un contenu qui tourne autour de la vie professionnelle sous une forme ou une autre. Les affaires privées ont tendance à se dérouler en marge, quand bien même elles sont abordées. Parler de soi et de sa propre expertise est donc normal. Il est également normal d'y nouer des contacts.

linkedin compte professionnel
Le compte professionnel de RAIDBOXES sur LinkedIn

Cela ne doit pas t'inciter à poster à ton sujet à tout-va et à adresser à chaque personne un texte standard dénué de sens, je t'en prie ! Tu dois absolument réfléchir à ce que tu veux publier ici qui soit pertinent pour ton groupe cible. En outre, tu devrais consciemment construire ton réseau, prêter attention à la durabilité et traiter le temps des autres avec respect. Malgré ce petit avertissement, la règle suivante s'applique : sur LinkedIn et Xing, tu ne te distingues pas toujours négativement si tu parles de toi, de ton travail et de tes compétences.

LinkedIn s'est imposé comme un réseau professionnel international. En Europe, il compte désormais plus de 200 millions d'utilisateur·rice·s, soit plus que dans son pays d'origine, les États-Unis. En Allemagne, en Autriche et en Suisse (DACH), ce chiffre est de 14 millions. Xing est toujours en tête dans ces trois pays avec environ 19 millions d'utilisateur·rice·s. Cependant, il est clair que ces chiffres ne disent pas grand-chose à eux-seuls. En effet, les taux d'interaction semblent être plus élevés sur LinkedIn dans la plupart des cas. En définitive, dans de nombreux cas, il s'agit d'être présent·e et actif·ve sur les deux plateformes si ton marché cible est la région DACH. Dans le cas contraire, tu peux te concentrer pleinement sur LinkedIn .

Le Social Selling Index est un outil intéressant disponible sur LinkedIn. Il offre un soutien à tou·te·s celles et ceux qui souhaitent utiliser le réseau (aussi) pour acquérir de nouveaux et nouvelles client·e·s. Dans quatre catégories, tu peux découvrir comment ton profil et tes activités se comparent à ton secteur et à tes contacts. Tu ne dois pas prendre cela au sérieux à cent pour cent, mais ça peut te donner de bonnes idées. Si tu souhaites aller encore plus loin, tu peux utiliser des outils payants tels que le LinkedIn Sales Navigator. Cela t'aide à trouver et à contacter des client·e·s potentiel·le·s correspondant·e·s.

Xing, en revanche, a un caractère différent de celui de LinkedIn. La publication d'articles sur son propre profil ou sur la page d'une entreprise, par exemple, n'est pas tellement visée ici. La vie se déroule davantage dans les quelque 85 000 groupes. Tu peux y nouer des liens merveilleux avec des personnes partageant les mêmes idées, échanger des idées et, accessoirement, prouver ton expertise (ou apprendre quelque chose de nouveau).

Réseaux personnels : Facebook, Instagram & compagnie

La vie n'est pas que faite pour travailler, ou du moins elle ne devrait pas l'être. Et pour cela, il existe une variété de réseaux qui sont principalement destinés à un usage privé et personnel. Si la vente directe et la publicité ne sont pas toujours bien perçues ici, ces plateformes peuvent néanmoins jouer un rôle important dans ton marketing.

Après tout, les gens préfèrent toujours communiquer avec de vraies personnes. De plus, nos décisions sont souvent fondées sur des raisons irrationnelles et émotionnelles plus que nous ne le pensons (tu peux en lire plus sur l'économie comportementale ici). Ainsi, une agence ou un free-lance doit être sympathique pour son groupe cible et paraître digne de confiance. C'est exactement ce que tu peux faire sur les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter & compagnie.

Ne sous-estime pas non plus le pouvoir des références directes. Si ton réseau sait sur quoi tu travailles et où se situent tes compétences, il sera plus enclin à te recommander lorsqu'il verra le contenu approprié. Examinons de plus près certains des réseaux sociaux :

Facebook

Facebook est particulièrement utile avec ses nombreux groupes. Tu peux aussi utiliser ta propre page de profil pour ton contenu professionnel de temps en temps. C'est le cas en particulier si tes posts restent essentiellement personnels et quand tu n'essaies pas de vendre quelque chose. Nouveaux projets, nouveaux apprentissages, nouvelles idées et réflexions au sujet de ton secteur d'activité, expériences particulières de réussite... Tu peux partager tout cela avec tes contacts.

Bien entendu, tu peux également créer une page Facebook pour ton profil en tant que free-lance ou agence, seulement il est généralement plus difficile d'atteindre une portée significative de cette façon.

Les publicités Facebook pour les débutant·e·s

Les publicités payantes sur Facebook - les Facebook Ads - peuvent être très efficaces. Chez RAIDBOXES, nous l'avons constaté à maintes reprises. Dans notre guide sur les annonces Facebook, nous expliquons étape par étape comment mettre en place ta première campagne et atteindre ton groupe cible.

Instagram

Instagram a subi une énorme transformation depuis qu'il fait partie de Facebook et s'est considérablement développé en termes de nombre d'utilisateur·rice·s. Il compte environ 21 millions d'utilisateur·rice·s rien qu'en Allemagne, et jusqu'à un milliard dans le monde.

La variété des formats de contenu est désormais énorme. Alors que tout tournait autour des photos carrées, il y a maintenant aussi les "stories" qui connaissent un grand succès, les "reels" inspirés de TikTok, les collections par emplacement, des produits ou des posts appelés "guides" ainsi qu'IGTV, une offre pour des vidéos plus longues.

Message Instagram RAIDBOXES
Un aperçu des coulisses : message de RAIDBOXES sur Instagram

Ce qui n'a pas changé, c'est l'accent mis sur le contenu visuel. Bien entendu, cela fonctionne particulièrement bien pour des sujets et des secteurs tels que la mode qui sont visuels par nature, mais la plateforme peut également être utilisée en tant que développeur·euse web. Tu peux donc utiliser la fonction de "story" pour publier des modes d'emploi courts ou montrer de bons exemples. Tu peux aussi donner un aperçu des coulisses de ton travail. Avec les guides, tu peux présenter des articles utiles que tu as publiés toi-même ou enregistrés sur d'autres profils.

Chaque profil peut être converti en un "profil professionnel". En retour, tu obtiens de meilleures statistiques et peux proposer un contact direct sur ton profil. En même temps, il n'y a pas d'inconvénients directs pour la portée de ton contenu. En outre, avec un profil professionnel Instagram, tu disposes toujours des mêmes possibilités et fonctions qu'une personne privée. À cet égard, l'utilisation de cette option ne présente que des avantages.

YouTube

YouTube est un hybride entre un moteur de recherche visuel et un réseau social. D'une part, tu peux y créer un profil et recueillir des abonné·e·s qui suivent directement tes activités. En revanche, tes vidéos peuvent encore être trouvées des semaines, des mois, voire des années plus tard. C'est un avantage qu'il ne faut pas sous-estimer par rapport à de nombreuses autres plateformes du Web social.

Si tu n'es pas trop timide devant la caméra, je te recommande vivement d'être actif·ve ici. Tu n'as pas non plus besoin de créer un chef-d'œuvre sophistiqué. Les vidéos explicatives et pratiques sont une bonne idée. Elles montrent ton expertise et (espérons-le) te font paraître compétent·e et digne de confiance. Si tu te sens toujours peu sûr·e, c'est en forgeant qu'on devient forgeron. De nombreuses chaînes YouTube à succès aujourd'hui ont commencé modestement. Tant que tu sais de quoi tu parles et que tu peux le communiquer correctement, le reste viendra tout seul avec la routine.

Au début, tu peux réaliser tes vidéos avec des moyens relativement simples : ton smartphone, un trépied et si besoin une lampe circulaire suffisent. Tu peux aussi commencer par une (bonne) webcam. La portée potentielle est énorme : selon des études, jusqu'à 65 % de la population âgée de 14 ans et plus utilise cette plateforme.

Twitter, Snapchat, TikTok, Pinterest, Clubhouse et plus encore....

Twitter, Snapchat, TikTok, Pinterest et plus encore la toute jeune application audio Clubhouse sont des offres de niche parmi les plateformes de réseaux sociaux, chacune ayant un objectif très clair. Ce serait aller trop loin que de les énumérer tous ici.

Elles peuvent toutes avoir un potentiel intéressant et sont particulièrement adaptées si tu en as toi-même "juste envie". Parce que, oui, les réseaux sociaux peuvent aussi être amusants. Vraiment ! Même si cet article porte principalement sur la manière dont tu peux utiliser ces plateformes de manière professionnelle, il ne faut pas l'oublier.

En fin de compte, comme nous l'avons déjà dit, tu ne pourras gérer activement que quelques profils. Et parmi eux, il y a aussi ceux que tu apprécies vraiment. Tes abonné·e·s remarqueront la différence.

Outils d'analyse des réseaux sociaux

Les chiffres concrets doivent également servir de base à ta décision. Et ce, de deux points de vue :

  1. Quelle est la réussite de ce que tu as fait jusqu'à présent ?
  2. Dans quelle mesure les autres acteur·rice·s de ton secteur ont-iels réussi ?

Pour le premier point, la plus grande difficulté est de trouver les bons chiffres pour mesurer ton succès. Comme je l'ai écrit dans mon article sur les indicateurs-clés de performance du contenu, les valeurs vraiment intéressantes sont souvent les plus difficiles à trouver. Tu peux évidemment voir en un coup d'œil si tu as gagné ou perdu des abonné·e·s, mais qu'est-ce que cela signifie exactement pour ta réussite commerciale ? Tout d'abord, presque rien.

Le taux de clics sur un post de réseau social est plus intéressant. Les réseaux sociaux te fournissent souvent déjà ces chiffres gratuitement. Grâce aux paramètres UTM et à un outil d'analyse Web approprié, tu peux, par exemple, savoir combien de téléchargements de livres blancs ont été effectués via ton message sur LinkedIn. Ce n'est pas mal du tout.

Quant au deuxième point, l'analyse de la concurrence, elle est en fait encore plus difficile. En effet, tu ne verras que les chiffres qui sont rendus publics. Tu vois donc les abonné·e·s (moyennement intéressants) et peux te faire une idée du taux d'interaction en regardant le nombre de likes et de commentaires (un peu plus intéressant). Mais malheureusement, on ne voit pas combien de revenus ont été générés à la fin.

Avec cette limitation en tête, tu commences ton analyse et utilises des outils tels que la recherche gratuite Talkwalker pour t'aider. Tu peux l'utiliser pour connaître, par exemple, le nombre de réponses obtenues par l'action hashtag de tes concurrent·e·s ou savoir qui parle de toi sur le Web social. D'autres exemples sont mention, quintly ou encore Fanpagekarma. Pour les entrepreneur·euse·s, de tels services complets peuvent parfois être trop coûteux. Logiquement, la facture est différente si tu les utilises en parallèle pour tes client·e·s.

Ma conclusion sur les plateformes de réseaux sociaux

Bien entendu, les plateformes de réseaux sociaux professionnels LinkedIn et Xing sont souvent recommandées en premier lieu lorsqu'il s'agit de l'utilisation professionnelle des réseaux sociaux. C'est particulièrement vrai dans le secteur B2B et c'est également logique. Pour conclure, je souhaite souligner un autre point, que j'ai déjà expliqué plus haut : des plateformes comme Facebook ou Instagram peuvent t'être tout aussi intéressantes. Ici aussi, les gens parlent de leur travail, de leurs succès, de leurs projets.

Dans le même temps, tu ne dois pas sous-estimer l'importance de l'aspect humain dans les décisions professionnelles. Si tu gardes ensuite un œil sur le succès réel de tes activités, tu y gagneras au change tôt ou tard.

Ta question sur les plateformes de réseaux sociaux

As-tu des questions pour Jan ? N'hésite pas à utiliser la fonction de commentaires. Tu souhaites être informé·e des nouveaux articles sur le marketing en ligne ? Alors suis-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou via notre newsletter.

Jan est un journaliste en ligne et un spécialiste de l'édition numérique, avec plus de 20 ans d'expérience professionnelle à son arc. Les entreprises le recrutent comme auteur, consultant ou rédacteur en chef. Il est également le fondateur et l'un des rédacteurs du magazine UPLOAD. Photographe de l'image d'auteur : Patrick Lux.

Articles connexes

Commentaires sur cet article

Laisse un commentaire

Ton adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.