Meilleurs plugins SEO pour WordPress

SEO pour WordPress : optimiser les textes pour les moteurs de recherche

Si tu veux atteindre le TOP des classements avec WordPress, tu dois essayer d'écrire des textes optimisés pour le SEO. L'optimisation pour les moteurs de recherche ne te permet pas à elle seule d'atteindre la première place sur Google, mais elle aide énormément à long terme. Je vais te montrer étape par étape ce qui est important et comment WordPress SEO peut t'aider.

Beaucoup de ceux qui ont un site web ne le savent pas, mais WordPress offre déjà une bonne aide pour l'optimisation SEO. Car le SEO commence déjà par la rédaction d'un article de qualité. Enfin, bien avant, en fait. Avec certains plug-ins, tu peux en outre faire passer WordPress à un autre niveau. Ainsi, il te sera plus facile de créer des articles qui obtiendront de bons résultats par la suite.

Le référencement commence avant même la rédaction

Sois conscient que l'optimisation pour les moteurs de recherche est un domaine très complexe du marketing en ligne. Il ne suffit pas de rédiger un texte et d'y insérer quelques termes de recherche (mots-clés). Avant même de rédiger un article optimisé pour le SEO, tu dois savoir qui est exactement ton groupe cible. Cela signifie également connaître les intérêts de tes lecteurs et le type de contenu qui les intéresse.

Dans le jargon, les SEO parlent ici de l'analyse du groupe cible et de la recherche de mots-clés. Ces analyses te permettent de définir l'orientation des contenus et de déterminer la fréquence des requêtes dans les moteurs de recherche. HubSpot a publié un excellent article sur la détermination de ton groupe cible. Pour planifier grossièrement le thème de ton texte, je te conseille d'utiliser quelques outils SEO.

Trouver les groupes cibles et les mots-clés

Comment savoir exactement quels sont les mots-clés qui attirent tes groupes cibles ? Pour cela, lis nos guides Recherche de mots-clés étape par étape, Mesure du succès du contenu et Tester des idées de contenu au préalable.

Découvrir le potentiel avec la recherche de mots-clés

Malheureusement, il n'existe plus que quelques outils gratuits pour déterminer les mots-clés. Par exemple, la recherche Google ainsi que les autres informations qui y sont fournies (entre autres les questions similaires, les extraits enrichis, les questions-réponses). Tu peux également utiliser de manière limitée Ubersuggest, les outils de mots-clés ou le planificateur de mots-clés Google (dans Google Ads).

Limité dans le sens où de tels outils - lorsqu'ils sont gratuits - sont généralement limités dans leur portée. Ubersuggest n'autorise plus que 3 requêtes sans enregistrement. Pour les outils de mots-clés, la limite est fixée à 10 requêtes.

L'alternative serait une SEO Suite, qui comprend généralement un module de recherche de mots-clés. Tu y saisis le thème principal et d'autres mots-clés te sont proposés. Mais ces outils coûtent de l'argent. Cela n'est peut-être pas possible dans le budget de chaque blog.

La construction de textes optimisés pour le SEO

Passons à la partie pratique : comment créer un texte optimisé pour le référencement avec WordPress. Au fond, peu importe que le texte soit créé via WordPress ou avec un autre logiciel. Les principes de base d'un contenu de qualité ou sa structure sont les mêmes partout, même si tu programmes la page d'accueil toi-même. Bien sûr, cela varie légèrement selon l'interface ou l'outil utilisé.

Ci-dessous, je te montre ce qui fait un bon texte. Je vais également te donner un aperçu du SEO de WordPress et de la manière dont tu peux l'adapter. Tout d'abord, il s'agit de créer une structure claire pour tes titres.

Titres de premier niveau (H1)

Les titres d'un texte sont l'un des éléments les plus importants. Ils te permettent de structurer l'article et de mettre en évidence les points importants. Le lecteur peut ainsi "scanner" plus facilement ton contenu. Cela devient de plus en plus important, car la plupart des visiteurs ne font que survoler le texte. Les titres leur permettent de sélectionner les paragraphes pertinents.

Lors de son évaluation, Google regarde également les titres pour savoir si le contenu est pertinent ou bon. Toutefois, les niveaux inférieurs sont devenus moins importants ces dernières années. En effet, en tant que plus grand moteur de recherche, Google peut en partie comprendre les relations sans mots-clés. Le titre de niveau 1, le titre H1, a la plus grande influence. En règle générale, il s'agit du titre de ton article, que tu n'utilises pas uniquement pour décrire le contenu.

Le H1 doit être considéré comme un instrument avec lequel tu veux attirer l'attention de la personne visitant ton site. C'est pourquoi le titre doit être convaincant ! Il sera affiché partout, y compris sur la page d'accueil de ton blog et lorsque l'article est partagé sur les réseaux sociaux.

Attention : n'utilise le H1 qu'une seule fois

Le titre H1 ne doit être utilisé qu'une seule fois sur une sous-page. Malheureusement, il existe des templates et des thèmes WordPress qui n'appliquent pas correctement cette règle. Souvent, par exemple, le logo ou le titre dans l'en-tête reçoit une balise H1. Cela entraîne la duplication des en-têtes H1, ce qui peut avoir un impact négatif sur tes résultats. Tu dois éviter ça à tout prix.

Les titres de deuxième et troisième niveau (H2, H3)

En outre, je te conseille de te concentrer sur les titres de deuxième et troisième niveau (H2, H3). En matière d'optimisation des moteurs de recherche, ceux-ci jouent un rôle moins important que le titre H1 cité précédemment, mais devraient tout de même être utilisés d'urgence.

WordPress offre d'ailleurs une fonction très utile qui te permet de contrôler la structure correcte de tes titres. Tu peux la trouver facilement dans le back-end de l'éditeur Gutenberg, directement lors de la rédaction. Vois la capture d'écran ci-dessous :

Structure des en-têtes WordPress Gutenberg
Structure des titres dans l'éditeur Gutenberg de WordPress

Pour un texte optimisé pour le SEO, les éléments du quatrième niveau de titre ne sont plus très pertinents. Tu peux cependant les utiliser pour structurer ton texte afin d'avoir une meilleure vue d'ensemble. Cela est particulièrement utile pour les articles très longs et détaillés.

Pour Google, cependant, cela n'a que peu ou pas d'effet si tu y utilises des termes de recherche pertinents. Les petits services de recherche tels que Bing ou Yandex, etc., les évaluent cependant encore en partie.

Utilise une table des matières pour plus d'informations

En plus d'une bonne structure des titres, un article optimisé pour les moteurs de recherche se caractérise par une table des matières. Il aide ton lectorat à garder une vue d'ensemble sur les sections pertinentes, en particulier pour les textes longs.

Il est préférable d'inclure des sauts de ligne dans la table des matières afin que les visiteur·euse·s puissent accéder à la section correspondante en un seul clic. Cela contribue également à la facilité d'utilisation de ton site web que Google considère également comme un facteur de classement.

Sur WordPress, tu peux facilement utiliser un plugin à cette fin. Un grand nombre de ces plugins permettent d'afficher automatiquement une table des matières. Par ailleurs, beaucoup proposent des codes courts qui peuvent être utilisés pour déterminer manuellement son contenu. J'utilise le plugin Easy Table of Contents pour la plupart de mes blogs. Il est disponible gratuitement et relativement facile à utiliser.

Dans mes articles, j'affiche donc une table des matières qui peut être développée ou réduite via une icône. Le titre peut également être déterminé librement. L'image suivante en montre un exemple ainsi que le bouton pour ouvrir / fermer, marqué en rouge :

Table des matières Plugin WordPress
Table des matières avec un plugin WordPress

Des images et des vidéos allègent ton texte

Les médias sont devenus importants dans l'optimisation des moteurs de recherche. Outre les titres, ce sont presque les seuls éléments qui peuvent être utilisés pour éviter que les sections de texte ne deviennent ni trop ennuyeuses ni trop longues.

En matière de SEO, il est généralement conseillé d'utiliser un élément différent tous les 300 mots. Cela peut être - comme on vient de le décrire - un titre. Mais à un moment donné, il se peut que ton texte contienne trop de titres. C'est pourquoi tu ne dois jamais te passer de médias tels que des images ou des vidéos.

Tu as également un autre avantage. Tu peux être trouvé·e via les médias dans une recherche d'images et de vidéos et ce, pas seulement sur Google. Le marketing Pinterest serait une autre alternative, ou éventuellement une vidéo YouTube si tu utilises ce type de produit.

Optimiser les images pour le SEO d'un article WordPress

Cependant, un article qui se concentre sur l'optimisation pour les moteurs de recherche ne comprend pas n'importe quelles images. Les images doivent être de haute qualité, utiliser les mots-clés en même temps et être bien sûr pertinentes. Tant dans le nom du fichier que dans les métadonnées, l'utilisation de mots-clés est recommandée.

Avec WordPress, tu peux ajuster les métadonnées dans le back-end. Pour ce faire, il suffit de sélectionner le fichier image dans l'aperçu des médias et de l'ajuster comme sur la capture d'écran ci-dessous. J'ai encadré les entrées importantes en rouge dans l'image suivante :

WordPress Image Meta Description SEO
Métadonnées importantes pour les images dans WordPress

De plus, tu devrais éviter d'utiliser la même image dans plusieurs articles. En effet, le nom et les métadonnées sont optimisés pour un seul article. Dans un autre texte, les termes de recherche ne seront probablement plus adaptés de façon optimale.

Tu peux bien sûr télécharger l'image à nouveau et lui donner un nouveau nom de fichier, une nouvelle description et une autre appellation. De cette façon, les médias sont optimisés pour le référencement de chaque texte. Tu peux également modifier manuellement les métadonnées de l'image dans la médiathèque de Gutenberg.

Adapter les métadonnées des sous-pages avec le plugin WordPress SEO

Pour obtenir le meilleur classement possible dans les moteurs de recherche, tu ne peux pas te passer d'un plugin de SEO en utilisant WordPress. Cela s'explique par le fait que le logiciel de blog n'est que légèrement optimisé pour les moteurs de recherche par défaut.

Le plugin que tu utilises n'est pas très important. Yoast SEO, RankMath et d'autres fournisseurs améliorent la facilité de recherche de ton contenu. Dans ce magazine, il existe déjà une comparaison des plugins SEO mentionnés ci-dessus.

Il est beaucoup plus important que les données correspondantes soient disponibles. Ce n'est qu'alors qu'elles peuvent être évaluées et utilisées par les moteurs de recherche. Google n'a en partie plus besoin d'autant d'informations, la concurrence en dépend toujours beaucoup plus.

Améliorer les métadonnées avec Yoast SEO

Examinons ceci en prenant l'exemple de Yoast SEO. J'utilise ce plugin depuis quelques années maintenant sur plusieurs de mes blogs mais je connais aussi de nombreux·ses blogueur·euse·s qui obtiennent d'aussi bons résultats avec RankMath et wpSEO. Dans ce cas, l'approche peut être légèrement différente.

Tout d'abord, tu dois optimiser les informations de base. Cela te permet de définir comment le plugin doit se comporter et comment ton site apparaîtra dans les résultats de recherche. Tu peux également définir l'apparence des réseaux sociaux et tu devrais t'en servir. Tout d'abord, ajuste les informations de ta page d'accueil :

Options Yoast SEO WordPress
Les options pour la page d'accueil de Yoast SEO

J'ai encadré les données importantes en rouge. Dans tous les cas, tu dois ajouter une méta-description éloquente, c'est-à-dire la description de ton site web. Tu choisis en plus ci-dessous si tu es une entreprise ou un particulier, puis tu ajoutes les informations en conséquence, ou tu télécharges un logo (ou tu le sélectionnes dans la médiathèque).

Tu peux également prédéfinir la méta-description des pages et des messages, mais cela n'a pas beaucoup de sens, car il faut toujours les personnaliser individuellement. J'en dirai plus à ce sujet dans un instant.

Ne pas indexer les catégories et les balises dans WordPress

À mon avis, il est important de ne pas laisser les pages de catégories et de balises être indexées. Celles-ci n'offrent généralement aucune valeur ajoutée pour ton lectorat. Bien sûr, elles aident à s'orienter sur le site, mais elles n'offrent pas une qualité suffisante pour obtenir un bon classement dans les résultats de recherche.

C'est pourquoi il est logique de ne pas laisser Google les inclure dans l'index. Cela peut conduire à un meilleur résultat global pour ton blog. Dans Yoast SEO, il te suffit de faire deux clics. Dans les paramètres, va à l'élément de menu Taxonomies. Tu peux alors simplement passer l'indexation des balises et des catégories à Non :

Vérifier et ajuster chaque contenu

Malgré les options de base préréglées, tu devrais vérifier chaque article une nouvelle fois. Yoast SEO offre des conseils utiles sous l'éditeur. Tu n'as pas à suivre aveuglément toutes les indications, mais elles te montrent en gros ce à quoi tu dois faire attention. Dans l'image suivante, je n'ai pas ajouté de texte, donc presque toutes les analyses sont en rouge :

Yoast SEO Blog Analysis Aperçu
Analyse SEO d'un article dans Yoast

Le mot-clé principal et la description doivent être modifiés manuellement pour chaque article. Le mot-clé t'aide à ne pas optimiser plusieurs textes sur la base d'un même terme de recherche.

La description, ou le passage de texte derrière elle, est affichée par Google dans les résultats de recherche. Cependant, Google remplace les mauvaises descriptions par les siennes. Dans l'image suivante, j'ai créé un exemple pour te donner une idée :

Yoast H1 Heading SEO
La méta-description dans Yoast

Comme tu peux le voir en haut de l'image, voilà à quoi ressemble la représentation dans la recherche Google. Tu peux voir ci-dessous le lien ou le Slug (sous la barre en orange).

Directement en dessous se trouve la saisie de la description. Si tu souhaites saisir un texte optimisé pour le SEO, celui-ci ne doit pas manquer ici. Cependant, il doit également être d'une certaine longueur et contenir le mot-clé.

Dans l'exemple ci-dessus, j'ai assez bien réalisé l'optimisation selon Yoast SEO, comme le montre la barre verte. Ainsi, la longueur est optimale et le mot-clé "marketing" y figure également. Le smiley rouge est dû au fait que je n'ai pas de texte écrit dans l'éditeur et donc que la plupart des analyses échouent.

Liens internes et externes

Un texte optimisé pour le référencement ne se compose pas seulement d'une formulation et d'une structure de grande qualité, complétée par des images et des vidéos ou d'autres médias. Tu as aussi absolument besoin de liens vers d'autres sites. Des liens internes et externes sont utilisés dans les textes de haute qualité.

Quiconque renonce complètement à l'utilisation de liens pertinents au sujet laisse un grand potentiel derrière elle ou lui. Les liens peuvent être positifs à bien des égards. Avec les liens internes, c'est-à-dire les liens vers d'autres articles de ton blog, tu montres aux moteurs de recherche l'importance des différentes sous-pages. Par conséquent, il peut s'agir d'une mesure visant à relier le meilleur contenu dans la navigation et, en plus, dans d'autres articles.

Les contenus externes soulignent généralement une thèse que tu as faite, ou ils peuvent démontrer d'autres opinions. Les expert·e·s les appellent des "trustlinks" (liens de confiance). Les sites Internet très crédibles sont particulièrement populaires, comme par exemple Wikipédia.

Dans l'éditeur Gutenberg de WordPress, tu peux ajouter des liens assez facilement. Il te suffit de sélectionner les mots que tu souhaites relier et de cliquer sur l'icône du lien. Une recherche s'ouvrira où tu pourras soit insérer un lien, soit rechercher des articles internes. Tu peux te faire une meilleure idée grâce à cette image :

Liens WordPress
Ajouter des liens dans WordPress

SEO pour WordPress : le travail en vaut la peine

Si tu veux gérer un blog avec succès, un site web ou une boutique en ligne avec WordPress et WooCommerce, tu ne peux pas éviter les optimisations pour Google et les autres moteurs de recherche. Rédiger un texte optimisé pour le référencement n'est pas aussi difficile que tu pourrais le penser.

Tu dois toujours avoir ton lectorat en ligne de mire. Il est l'élément le plus important, d'autant plus que Google évalue généralement de façon positive un site web qui est optimisé pour les visiteur·euse·s. Néanmoins, tu ne dois pas perdre de vue les mots-clés. Il est également important de prêter attention à la structure de tes titres. Complétés par une table des matières, des médias et des liens appropriés, tes chances d'obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche augmentent considérablement.

Le problème de nombreux blogs est l'ignorance. WordPress n'est pas naturellement optimisé pour le SEO, tout comme WooCommerce. Du moins, pas dans tous les domaines. C'est pourquoi tu as besoin d'au moins un plugin de SEO pour t'aider. De plus, il est important que tu restes attentif·ve : les bons résultats dans les moteurs de recherche surviennent généralement des semaines, des mois ou même des années après la création d'un article. En effet, il existe alors des liens de retour et l'article a été le plus souvent approfondi.

Tes questions sur le SEO pour WordPress

Quelles sont tes questions à ce sujet ? Et quel conseil peux-tu nous donner ? N'hésite pas à utiliser la fonction de commentaires. Tu souhaites plus d'articles au sujet de WordPress et de SEO ? Alors suis-nous sur Twitter, Facebook ou via notre newsletter.

As-tu aimé cet article ?

Tes évaluations nous permettent d'améliorer encore plus notre contenu.

Laisse un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.