YouTube SEO : plus de vues et d'abonnements pour tes vidéos

Jan Tissler
9 Min.
YouTube SEO

Une chaîne YouTube peut être utile à bien des égards. Tu peux te distinguer en tant que professionnel·le, créer une communauté et gagner de nouvelles et nouveaux client·e·s. Mais comment faire pour que tes vidéos obtiennent le plus grand nombre de clics et de vues possible ? Comment augmenter les chances qu'iels s'abonnent ? Qu'est-ce que le référencement YouTube ? Je te l'explique dans cet article.

La planification et la réalisation de vidéos et la création d'une chaîne YouTube à succès peuvent représenter beaucoup de travail. Combien de travail ? Cela dépend du type de vidéos que tu souhaites faire, et à quel point il est facile pour toi de planifier, de filmer et d'éditer. Dans tous les cas, tu dois savoir clairement pourquoi tu veux réellement faire cet effort.

Créer des vidéos pour YouTube

Tu souhaites créer tes premières vidéos pour toi-même, ton agence ou ton entreprise, et ce avec le plus petit budget possible ? Lis alors le guide de Jan sur la bonne technique pour YouTube & compagnie.

Tes objectifs sur YouTube

En même temps, un objectif clairement formulé t'aide à donner à ta chaîne une direction significative et à optimiser tes vidéos en fonction du résultat final escompté. Quelques exemples de ce que tu peux réaliser avec une chaîne YouTube :

  • Positionne-toi comme un·e expert·e sur un sujet. La plateforme est parfaite pour cela.
  • Pour t'aider dans ton marketing de contenu, tu peux consulter mon guide sur le marketing de contenu. Les vidéos attirent davantage l'attention car elles apparaissent également dans les résultats de recherche de Google et apportent une valeur ajoutée à tes articles.
  • Crée une communauté à partir de laquelle de nouvelles et nouveaux client·e·s peuvent émerger.
  • Transmets tes connaissances et apprécie le sentiment de faire quelque chose d'utile.

Pour ces objectifs et bien d'autres, une chaîne YouTube peut être une bonne idée. La question de savoir si c'est la meilleure mesure dans chaque cas est un autre débat. Cela mènerait trop loin ici.

J'ai écrit un article ici dans le magazine sur la façon de choisir les réseaux sociaux qui te conviennent. Nombre des conseils qu'il contient s'appliquent également à ta décision pour ou contre le marketing vidéo ou pour ou contre YouTube.

Comment attirer l'attention sur tes vidéos

Tes vidéos peuvent attirer de nouvelles et nouveaux spectateur·rice·s sur YouTube de trois manières différentes :

  1. Elles apparaissent dans le résultat d'une recherche. Après tout, YouTube est considéré comme le deuxième plus grand moteur de recherche après Google. Certaines personnes préfèrent regarder une vidéo plutôt que de lire un article. Et pour certains sujets, il est en fait préférable de voir quelque chose de ses propres yeux et d'avoir une démonstration.
  2. Elles sont recommandées sur une autre vidéo. Sur le bureau, elles apparaissent dans la barre latérale de droite. Elles sont également affichées après la lecture d'une vidéo.
  3. Elles apparaissent sous forme de suggestion sur la page d'accueil. En plus du contenu abonné et généralement intéressant, YouTube essaie de trouver ici des vidéos qui correspondent à tes propres intérêts.

Pour que ta vidéo apparaisse à ces endroits, elle doit avoir été bien accueillie par les spectateur·rice·s précédent·e·s. Deuxièmement, elle doit être clairement positionnée en termes de contenu. Voyons comment ces deux points fonctionnent.

Ce qui fait le succès des vidéos YouTube

Lorsqu'il est question d'optimisation des moteurs de recherche ou de référencement, tout tourne généralement autour des mots-clés : comment trouver les meilleurs, où et comment les utiliser, et bien plus encore. J'y reviendrai dans un instant.

Toutefois, YouTube présente une particularité par rapport à un moteur de recherche web comme Google : la plateforme vidéo sait exactement comment chaque vidéo individuelle est accueillie par la communauté des utilisateur·rice·s, alors que Google dispose de beaucoup moins d'informations sur l'appréciation d'un résultat de recherche. YouTube utilise ces informations de manière intensive.

Ce qui compte pour YouTube

Alors, qu'est-ce qui fait une vidéo réussie du point de vue de YouTube ? Tu dois garder à l'esprit que YouTube gagne principalement de l'argent avec la publicité. De plus en plus, la plateforme tente également de convaincre les utilisateur·rice·s de souscrire à son abonnement Premium sans publicité.

Pour que ces deux sources de revenus fonctionnent de manière optimale, YouTube dépend de deux éléments :

  1. Les utilisateur·rice·s devraient revenir aussi souvent que possible. Il faut donc qu'iels aiment ce qu'iels découvrent et ce qui leur est recommandé.
  2. À chaque visite, tu dois utiliser YouTube le plus longtemps possible.

C'est pourquoi la plateforme examine, par exemple, la durée pendant laquelle ta vidéo retient l'attention des spectateur·rice·s. Le temps de visionnage étant devenu un critère si important, la tendance est aux vidéos de plus en plus longues. Le défi ici, bien sûr, est de rendre une longue vidéo intéressante.

RAIDBOXES YouTube
Les vidéos dans lesquelles on voit des personnes fonctionnent généralement mieux

À propos, ne laisse personne te dire que les vidéos sur YouTube ne peuvent pas dépasser 2:30 minutes. Ce chiffre est parfois cité parce qu'il est censé correspondre à la durée moyenne de lecture des vidéos sur YouTube. Ce chiffre n'a aucun sens pour la simple raison qu'il mélange indistinctement tous les types de vidéos, toutes les tranches d'âge, tous les sujets, toutes les intentions des utilisateur·rice·s et bien plus encore.

Dit comme ça de manière générale, cela n'a aucun sens. Il y a des vidéos qui durent 30 minutes et qui ont énormément de succès parce qu'elles fournissent exactement ce que le groupe cible recherche.

Watch time : combien de temps visionnent les spectateur·rice·s ?

Tes vidéos doivent être intéressantes, judicieusement structurées, suffisamment bien exécutées et adaptées au groupe cible. Au fil du temps, tu apprendras quand et pourquoi les spectateur·rice·s quittent tes vidéos car YouTube te fournit des statistiques détaillées. Par exemple, les 15 premières secondes sont considérées comme particulièrement importantes ; ne les gaspille pas avec une introduction sans intérêt. Va droit au but et suscite l'intérêt.

Session time : combien de temps restent-iels sur YouTube ?

YouTube ne se contente pas de prendre en compte la durée de visionnage de tes vidéos. La plateforme prend également en compte le fait que ta vidéo les amène à quitter YouTube ou qu'iels regardent d'autres vidéos. C'est le "session time" (temps de session). Pour cette seule raison, il est judicieux de créer des liens vers d'autres vidéos appropriées de ta chaîne et de classer tes vidéos dans des listes de lecture significatives.

Engagement : combien de réactions ta vidéo génère-t-elle ?

Enfin, le facteur de l'engagement, déjà bien connu sur le web social, joue également un rôle : combien d'utilisateur·rice·s donnent un "like" ou laissent un commentaire ? Combien de nouveaux abonnements à la chaîne la vidéo a-t-elle généré ?

Il est donc judicieux de stimuler la discussion ou d'être disponible pour des questions. Souvent, les réalisateur·rice·s d'une vidéo écrivent elles ou eux-mêmes un commentaire avec la question principale et l'"épinglent" pour qu'elle soit toujours visible en haut de la page.

Recherche de sujets et de mots-clés

Maintenant que tu sais quels doivent être les éléments de base de tes vidéos, il est temps de trouver les sujets réels. La recherche de mots-clés est une étape importante. Tu dois toujours évaluer les idées qui en découlent selon les critères suivants :

  1. Dans quelle mesure elles correspondent à ton groupe cible,
  2. comment elles peuvent aider ton entreprise et
  3. si elles sont en demande.

J'ai rédigé un article distinct sur la manière de tester et d'affiner les idées de contenu à l'avance. Tu y trouveras de nombreux autres conseils.

Outils et conseils

Une étape simple de la recherche consiste à saisir tes termes dans la recherche YouTube et à prêter attention aux autres mots-clés qui te sont suggérés. Tout comme Google, YouTube dispose d'une fonction "autosuggestion" qui vise à épargner aux personnes qui cherchent un maximum de saisies : tu commences à taper un terme de recherche, et YouTube te suggère plusieurs compléments possibles. Tu peux supposer que les termes et combinaisons de termes énumérés ici sont effectivement recherchés.

Malheureusement, ce que tu ne vois pas, c'est la fréquence à laquelle il est recherché. Tu peux trouver ces informations dans des outils tels que Rank Tracker et autres. Ils facilitent souvent ton travail de recherche car ils génèrent des listes de suggestions complètes basées sur l'autosuggestion.

Avec des outils comme TubeBuddy et VidIQ, tu peux en savoir plus sur tes concurrent·e·s et apprendre de leur approche. Ils te donnent également des informations sur l'importance de la concurrence pour un mot-clé donné. Dans l'article suivant, tu trouveras de nombreux autres outils pour le référencement de YouTube.

TubeBuddy Recherche de mots-clés sur YouTube
Recherche de mots-clés sur YouTube avec TubeBuddy

Utilise les mots-clés aux bons endroits

Comme pour l'optimisation des moteurs de recherche pour Google et compagnie, l'étape suivante consiste à insérer les mots-clés aux endroits importants. Cela comprend essentiellement :

  1. Le titre de la vidéo. Pour qu'il s'affiche également dans son intégralité sur Google, il ne devrait pas dépasser 60 caractères dans l'idéal.
  2. Le contenu lui-même. Pense à corriger les sous-titres générés automatiquement ou à les remplacer par les tiens.
  3. Le texte de description. YouTube recommande au moins un à deux paragraphes et non pas une seule petite phrase !
  4. Les mots-clés (ou tags). Le sujet, avec tous ses mots-clés au singulier et au pluriel, et le type de vidéo ("rapport d'essai") peuvent apparaître ici.
  5. Hashtags dans le texte de la description.

D'autres règles générales de référencement s'appliquent également ici. Par exemple, tu ne dois pas en faire trop avec les mots-clés. La lecture doit rester normale pour un être humain.

En outre, il ne s'agira pas seulement d'un seul mot-clé, mais aussi de mots-clés connexes et de phrases entières. Si tu produis une bonne vidéo sur un sujet, cela devrait se faire presque tout seul. Cependant, il est toujours bon de prêter attention et de rechercher à l'avance les termes utilisés et recherchés par ton public cible. Tu trouveras plus d'informations à ce sujet dans l'article sur la recherche de mots-clés mentionné ci-dessus.

Autres optimisations

Lorsque ta vidéo apparaît enfin dans les résultats de recherche ou est recommandée par l'algorithme de YouTube, tu n'as qu'une fraction de seconde pour inciter les utilisateur·rice·s à cliquer. Pour cela, tu devrais prêter attention aux éléments suivants dans ton référencement YouTube :

Image de prévisualisation

Dans tous les cas, tu devrais avoir une image de prévisualisation conçue pour chaque vidéo qui attire l'attention, suscite la curiosité et rend le sujet clair. De nombreuses et nombreux youtubeuses et youtubeurs ont découvert ce que les spécialistes du marketing et les annonceurs savent depuis longtemps : rien n'attire l'attention comme un visage. C'est pourquoi tu verras souvent une personne sur la vignette.

L'humour est utilisé, mais aussi les outils du piège à clics : insinuations, controverses, surprises... Tu dois décider toi-même jusqu'où tu veux aller, en gardant à l'esprit la question essentielle : qu'est-ce qui me convient, à moi et à mon groupe cible ?

Enfin, ne la surcharge pas car elle doit être facilement reconnaissable, même dans un très petit format.

Titre

Le titre de la vidéo ne doit pas seulement aider YouTube, mais aussi les utilisateur·rice·s. Les mêmes conseils que pour la vignette s'appliquent : elle doit décrire clairement le sujet et l'intérêt de ta vidéo. En même temps, il doit susciter la curiosité pour la suite.

Début de la description

À certains endroits, YouTube donne les premières lignes de la description de la vidéo, par exemple dans les résultats de recherche. Cela peut également être vu sur Google. Il s'agit généralement des 100 à 120 premiers caractères. Veille à ce que ton texte commence par quelque chose d'intéressant.

Conseils supplémentaires

Marques de chapitre

YouTube permet depuis longtemps de sauter à un point précis de la vidéo. Si un horodatage tel que "2:13" est mentionné dans un commentaire, un lien y est automatiquement attaché : en cliquant dessus, tu atterris à cet endroit précis dans la vidéo actuelle.

Depuis, YouTube a fait évoluer l'approche des marqueurs de chapitre : tu peux diviser ta vidéo en sections nommées auxquelles tes spectateur·rice·s peuvent accéder directement. Ceci est utile si quelqu'un·e est particulièrement intéressé·e par une certaine question ou si une section n'est pas si pertinente à l'heure actuelle.

Tu peux simplement ajouter ces marqueurs de chapitre sous forme de liste dans ta description. Il est important de commencer par 00:00 et d'avoir au moins trois horodateurs.

Diffuse tes propres vidéos !

N'attends pas que YouTube t'apporte tes nouveaux spectateur·rice·s. Diffuse tes vidéos via tes propres canaux tels que tes profils de médias sociaux, une newsletter et via ton site web, blog ou magazine.

Cela fait également partie du référencement YouTube : si tu attires toi-même l'attention, l'algorithme de YouTube le remarquera de façon positive. Les vidéos qui amènent les utilisateur·rice·s sur la page obtiennent un bonus dans le classement. Elles sont également recommandées plus souvent sur la page d'accueil. L'incorporation de vidéos sur d'autres pages est également utile.

Succès à long terme grâce à l'optimisation du canal

Recueillir à nouveau des spectateur·rice·s à chaque vidéo est fastidieux. Par conséquent, ton objectif doit également être d'augmenter le nombre d'abonné·e·s. Pour ce faire, tu dois prêter attention à deux choses :

  1. Ta chaîne doit avoir un thème clair: il faut savoir à qui elle s'adresse et ce que ce groupe de personnes gagnera à s'abonner à tes vidéos. Indique-le grâce à ton image de couverture, par des listes de lecture de vidéos existantes et par une vidéo de bienvenue ("bande-annonce de la chaîne") que tu peux fixer en haut de la page.
  2. Publie de nouvelles vidéos aussi régulièrement que possible : cela ne doit pas nécessairement être au quotidien, ni même de façon hebdomadaire, mais c'est bien si ton approche transmet le sentiment que ça vaut la peine de poursuivre sur ta chaîne.

De nombreuses youtubeuses et de nombreux youtubeurs indiquent dans leurs vidéos, sous une forme ou une autre, que les spectateur·rice·s doivent s'abonner à la chaîne. Bien sûr, tu peux le faire aussi. Comme toujours, il existe aussi des contre-exemples qui ne le mentionnent jamais et qui réussissent quand même, simplement parce que les vidéos sont si bonnes, intéressantes et spéciales que tu ne veux pas les manquer.

En outre, ton objectif ultime ne doit pas être de "gérer" un canal, mais de créer une communauté. Il est important que tes vidéos YouTube rassemblent des personnes qui ont une vision similaire des choses. Elles doivent comprendre ce que tu défends et pourquoi tu diriges cette chaîne YouTube. Qu'est-ce qui te motive ?

Conclusion sur le thème du référencement de YouTube

Au fil du temps, tes vidéos développeront également des effets facilement reconnaissables. Cela peut être une certaine façon de saluer ton public, un certain style, ou ton visage. Lorsque tu en arrives là, tu as déjà parcouru un long chemin.

Avec cet article, j'espère t'avoir donné un aperçu des points essentiels auxquels tu devrais prêter attention lorsque tu réalises des vidéos pour YouTube. Pour finir, je voudrais te donner un "secret de la réussite" : sois toi-même un·e utilisateur·rice actif·ve de YouTube. Vois ce qui existe déjà sur les sujets que tu abordes. Recherche des modèles dans d'autres sujets. Pense à ce que tu aimes toi-même. Ainsi, progressivement, tu développes ton propre style.

Tes questions sur le référencement de YouTube

Quelles questions as-tu pour Jan ? Comment faire pour que tes vidéos aient du succès ? Nous attendons ton commentaire avec impatience. Tu t'intéresses aux sujets liés au marketing en ligne ? Suis alors RAIDBOXES sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou via notre newsletter.

Jan est un journaliste en ligne et un spécialiste de l'édition numérique, avec plus de 20 ans d'expérience professionnelle à son arc. Les entreprises le recrutent comme auteur, consultant ou rédacteur en chef. Il est également le fondateur et l'un des rédacteurs du magazine UPLOAD. Photographe de l'image d'auteur : Patrick Lux.

Articles connexes

Commentaires sur cet article

Laisse un commentaire

Ton adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.