Psychologie dans la conception UX

UX Design : atteindre l'objectif avec ces bases psychologiques

Tu as certainement déjà entendu parler de la règle des 80/20. Mais sais-tu aussi comment l'utiliser en matière d'utilisabilité dans le design UX ? J'ai examiné de plus près quelques trouvailles psychologiques et je les ai considérées en relation avec l'expérience utilisateur.

Les psychologues tentent depuis toujours de comprendre pourquoi l'être humain se comporte comme il le fait. Qu'est-ce qui nous motive à prendre certaines décisions ? Quels sont les événements dont on se souvient le plus ? En tant que designer, tu peux également profiter de leurs connaissances. J'ai résumé ici quelques règles connues en matière de design produit et UX.

Le rasoir d'Occam ou la "loi de l'économie

Dans sa forme originale, cette loi dit à peu près ceci : "Les entités ne devraient pas être multipliées inutilement". Au fil du temps, le sens originel de cette règle s'est toutefois quelque peu renforcé à force d'être cité, appliqué et développé, devenant ainsi ce que l'on appelle la "loi de l'économie".

Toutes les applications doivent être aussi simples que possible. S'il existe deux approches pour une entité qui disent toutes deux exactement la même chose, il faut toujours opter pour la variante la plus simple.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Le terme "simple" donne souvent lieu ici à des interprétations erronées. Regardons le graphique suivant. Le dessin qui semble le plus simple est-il vraiment celui qui facilite le plus la tâche de tes utilisateurs ?

Cela n'est vrai que si tout se passe bien. Nous devons cependant toujours nous attendre à ce que les utilisateurs ne puissent pas se connecter sans problème. Il se peut par exemple qu'ils n'aient pas encore de compte ou que leurs données de connexion aient été perdues.

Dans ce cas, le dessin du milieu serait la méthode la plus simple. Mais peut-être as-tu découvert, grâce à une analyse du groupe cible, que tes utilisateurs disposent pour la plupart d'un compte Google ? Dans ce cas, la troisième approche est la bonne. Car ici, tu épargnes à tes utilisateurs la saisie d'un e-mail et d'un mot de passe. En leur permettant d'utiliser un compte connu, tu leur fais gagner un temps précieux.

Exemples de connexion pour la conception UX
La simplicité de la conception dépend des besoins des utilisateurs.

Effet Zeigarnik

Cette approche vient de Bluma Zeigarnik. Elle était une psychologue russe du début des années 1900. Ses recherches ont montré que les personnes de toutes les démographies sont plus susceptibles de se souvenir des tâches inachevées que des tâches terminées.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Cet effet est à double tranchant. Tu peux l'utiliser pour inciter tes visiteurs à consommer davantage de ton contenu. Tu peux par exemple présenter un simple teaser au lieu d'un titre complet. Tu éveilles ainsi la curiosité de tes utilisateurs pour qu'ils consomment davantage de ton contenu.

Toutefois, l'impossibilité de conclure une interaction a un effet négatif sur la convivialité de ton site web.

Cela peut par exemple se produire en cas de difficultés techniques, de sorte que les formulaires ou les commandes ne peuvent pas être envoyés. Ou lorsqu'il n'y a pas de feedback après que les visiteurs se sont inscrits à une newsletter.

Mais cette règle est aussi souvent utilisée pour faire faire à l'utilisateur quelque chose qu'il ne souhaite pas faire. Cette règle est souvent utilisée lorsqu'un certain temps a déjà été consacré à un processus (comme remplir un formulaire de plusieurs pages ou installer une application), pour découvrir ensuite qu'il faut s'inscrire ou acheter quelque chose pour continuer.

Hypothèse du gradient de buts

Ici aussi, il s'agit de tâches et du temps déjà investi pour les accomplir. Selon cette thèse, nous avons tendance à vouloir terminer une tâche dans laquelle nous avons déjà investi un certain temps plutôt que de la quitter. De plus, elle affirme que nous devenons plus rapides à l'approche de la fin.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Ce savoir est surtout intéressant avec l'effet Zeigarnik. Il est donc tout à fait logique de commencer par construire un processus avec des tâches simples. Les tâches plus complexes doivent être conservées jusqu'à la fin. Pour que tes utilisateurs sachent que la tâche est bientôt terminée, tu devrais toujours afficher un indicateur qui révèle où se trouve la personne dans le processus. Cela peut être intégré à tous les processus, comme la finalisation d'un achat, l'inscription à la newsletter ou l'enregistrement.

Effet de position en série

Cet effet a été découvert par Hermann Ebbinghaus, un psychologue allemand. Au cours de ses innombrables recherches sur la mémoire, il a découvert que nous retenons mieux les premières et les dernières choses d'une série.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Les listes de contrôle ou les énumérations de toute nature doivent être conçues de manière à ce que les points les plus importants se trouvent au début et à la fin. 

Même dans le cas de longs menus déroulants, il ne faut jamais oublier que les utilisateurs ne retiennent pas tous les contenus. Les comparaisons de prix, comme dans l'exemple ci-dessous, profitent de cet effet. Le premier et le dernier prix restent en mémoire.

Exemples de conception UX
Le premier et le dernier prix restent plus longtemps en mémoire des utilisateurs

Règle de fin de pic

Comme pour l'effet de position en série, ce qui compte ici, c'est ce que nous avons vu ou ressenti en dernier. Ce principe a exploré le fait que nous déterminons notre mémoire subjective principalement sur deux choses : Ce que nous ressentons pendant un moment extrême et à la fin d'une expérience. Un moment extrême est un moment qui se distingue particulièrement, qui se démarque du reste. Ainsi, si tu vas au restaurant et que tu manges une entrée et un plat délicieux, mais que le dessert est mauvais, tu n'en garderas pas un bon souvenir.

La particularité de ce phénomène est qu'il nous est difficile de tirer une moyenne de l'expérience globale. Notre ressenti est toujours influencé par ces deux extrêmes.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Le moment qui se démarque des autres est souvent un événement particulièrement négatif ou positif. Les utilisateurs vivent souvent des événements positifs lorsque quelque chose de surprenant se produit. Il peut s'agir d'une manière innovante de gagner du temps en remplissant des formulaires. Ou encore une animation qui permet de se détendre en terminant une tâche.

En revanche, les moments de frustration sont plus mémorables que les moments où tout s'est bien passé, mais où rien de particulier ne s'est produit.

Exemples de conception UX
Asana surprend les utilisateurs avec des animations après la fermeture d'une tâche

Effet d'utilisabilité esthétique

Cet effet décrit le fait que nous attribuons à un bon design une utilisabilité qui fonctionne.

Un site web au design attrayant doit par conséquent être facile à utiliser. 

Les visiteurs de ton site web te pardonnent certains problèmes d'utilisabilité tant que le design de ton site web les attire. Mais cela ne fonctionne que pour les erreurs d'utilisabilité mineures. Même un bon design ne peut pas sauver un site web qui ne fonctionne pas fondamentalement.

Dans le domaine de la conception de produits, cela peut même aller jusqu'à inciter les utilisateurs finaux à préférer un produit visuellement attrayant à un produit présentant de meilleures caractéristiques. Dans des cas extrêmes, l'excellence du design peut nous amener à créer un lien émotionnel avec le produit, comme c'est souvent le cas avec les voitures.

Les visiteurs de Forsstudio pardonneront volontiers à ce site agréablement conçu l'une ou l'autre erreur d'ergonomie.

Exemples de conception UX
Un design attrayant convainc selon l'Aesthetic Usability Effect 

Principe de Pareto ou règle des 20/80

Tu as certainement déjà entendu dire que, par exemple, 20 % de ton travail rapporte 80 % de tes revenus. Cette règle peut s'appliquer à beaucoup de choses dans la vie. Elle dit que 20 % d'un événement représentent 80 % de sa sortie. Bien qu'il faille être prudent, car les chiffres peuvent bien sûr varier d'un domaine à l'autre. Il n'y a aucune garantie que ces valeurs soient toujours identiques.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Découvre avec quelle petite section une grande partie de ton groupe cible passe son temps sur ton site web. Au lieu de remanier l'ensemble de ton site, tu peux ainsi concentrer ton temps et tes efforts sur la partie la plus importante de ton site. Il en va de même pour les produits du commerce électronique. Quels sont les 20 % de tes produits qui sont achetés par 80 % de tes clients ? Place-les de manière à ce qu'ils soient facilement accessibles. Vérifie à l'aide de tests d'utilisabilité si ton groupe cible peut accéder facilement à tes best-sellers.

Effet de Restorff

Hedwig von Restorff a découvert, lors d'une étude menée en 1933, que parmi une série d'éléments, le cerveau humain retient le plus facilement celui qui se distingue des autres. Cela peut être de nature visuelle, mais aussi de contenu.

Comment peux-tu appliquer cela à l'UX Design ?

Dans l'exemple d'Otterdev, le bouton Contact se distingue le plus de la série d'éléments de menu. Nous voyons ici plusieurs règles réunies. Le bouton est le dernier élément d'une séquence et est en outre représenté visuellement de manière différente. Les visiteurs de ce site se souviendront de la manière dont ils peuvent prendre contact ici. Les autres points seront plutôt oubliés.

Exemples de conception UX
Le bouton de contact se distingue et reste en mémoire

Dans les exemples ci-dessous, l'un des éléments se distingue à chaque fois des autres et sera donc plus facilement mémorisé. La délimitation par le sens fonctionne également. Dans la deuxième illustration, cela signifie que les clients retiendront plus facilement "Photography" que l'un des autres services. Cela présuppose toutefois qu'il existe des connaissances de base sur ces thèmes. Les utilisateurs doivent pouvoir reconnaître que le contenu se distingue des autres.

Exemples de conception UX
Exemples de conception UX
"Fifty %" et "Photography" se distinguent visuellement et thématiquement

Tu souhaites en savoir plus sur les règles de l'expérience utilisateur ?

Tu trouveras ces règles et d'autres encore sous Law of UX .

Tes questions sur la psychologie dans l'UX Design

As-tu d'autres suggestions pour améliorer l'expérience utilisateur de ton site web ? Partage-les avec nous dans les commentaires ci-dessous et discutons-en. Tu veux être informé(e) des nouveaux articles sur le thème du design web et de l'hébergement WordPress ? Alors suis-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou via notre newsletter.

As-tu aimé cet article ?

Tes évaluations nous permettent d'améliorer encore plus notre contenu.

Laisse un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.