Optimiser les images pour WordPress : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

8 Min.
5 wordpress plugins pour optimiser les images

L'optimisation des graphiques et des images pour ton site web WordPress est une étape simple et importante pour améliorer ton temps de chargement. Il est encore plus surprenant de voir combien d'utilisateur·rice·s de WordPress téléchargent leurs images originales sans les optimiser. Pour que tu ne fasses pas la même erreur, je vais te présenter aujourd'hui six plugins populaires de WordPress qui te dispensent totalement de la tâche de compression de tes images.

En tant que propriétaire de site web, tu dois toujours garder un œil sur le temps de chargement de ton site WordPress. Après tout, un temps de chargement plus rapide a un effet positif sur l'expérience utilisateur (UX ) de tes client·e·s potentiel·le·s, ton classement dans les moteurs de recherche et, idéalement, tes conversions.

Pourquoi l'optimisation des images est si importante dans WordPress

L'utilisation de plugins de mise en cache (ou de mise en cache côté serveur), la compression des données avec gzip ou Brotli, la suppression de plugins, le passage à HTTPS et le passage à un hébergeur plus rapide sont des mesures courantes pour améliorer le temps de chargement de ton site WordPress. Pour les boutiques WooCommerce en particulier, qui ont besoin de beaucoup d'images de produits, d'autres mesures sont souvent prises en premier pour améliorer le temps de chargement.

Une mesure importante qui est souvent négligée dans l'optimisation du temps de chargement est l'optimisation des images. Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c'est que dès que tu télécharges une image dans ta médiathèque, WordPress en crée automatiquement trois formats supplémentaires : un grand format (image d'article), un moyen et un petit format (vignette).

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Donc, si tu penses que tu n'as chargé qu'une image, il s'agit en fait de quatre nouveaux fichiers, dont des métadonnées, que le serveur doit traiter. Il existe même des thèmes qui génèrent automatiquement dix tailles d'images ou plus.

Si tu extrapoles ces différents formats au nombre de toutes tes images utilisées, ça devient clair que l'optimisation de tes images pour WordPress en vaut la peine !

Enregistrer des images plus petites n'est que la première étape

Redimensionner tes images originales avec Photoshop ou un programme comparable avant de les télécharger est une première mesure d'optimisation. Toutefois, pour obtenir le meilleur temps de chargement possible, tu dois compresser toutes les images de ton site web, y compris les fichiers image générés automatiquement par WordPress.

La différence entre "avec perte" et "sans perte"

Lors de la compression des images, il existe une différence entre la compression avec et sans perte, qui s'explique d'elle-même :

Avec une compression sans perte, la différence de qualité entre l'image avant et après la compression n'est pratiquement pas visible. Souvent, ce sont surtout les métadonnées superflues du fichier image qui sont supprimées afin d'économiser des kilo-octets inutiles. Avec une compression "avec perte", la qualité de l'image peut souffrir d'une réduction des couleurs et de la résolution. D'autre part, la compression avec perte peut permettre d'économiser beaucoup plus de taille de fichier.

5 plugins WordPress pour l'optimisation des images

En réduisant la taille de tes images originales avant de les télécharger sur ton site WordPress, tu as déjà une bonne longueur d'avance sur beaucoup d'autres. Toutefois, pour optimiser rétroactivement ta médiathèque existante et automatiser la compression de nouvelles images, les plugins sont la solution la plus évidente. C'est pourquoi je voudrais aujourd'hui te présenter cinq plugins populaires de WordPress qui t'aideront à optimiser tes images. 

#1 : optimise les images de WordPress avec Smush

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Installations actives : plus d'un million
Évaluation : 4,8 étoiles (5 500 commentaires)
Formats pris en charge: JPG, PNG, GIF (Pro : conversion en WebP)
Gratuit: taille d'image max. 5 MB, compressions en masse de max. 50 images
Compression : sans perte (Free) et avec perte (Pro)

Comme en témoignent plus d'un million d'installations et plus de 5 500 critiques, WP Smush de WPMU DEV est l'un des plugins d'optimisation d'images les plus populaires. Smush existe en version gratuite et en version Pro payante. Il est même possible d'utiliser Smush Pro comme un outil distinct (sans adhésion à WPMU DEV) pour 60 $ par an.

Que propose la version gratuite de Smush ?

Comme la plupart des plugins, la version gratuite de Smush présente certaines limites. Par exemple, dans la version gratuite, tu ne peux compresser que des images d'une taille maximale de 5 Mo. Avec Smush Pro, il n'y a pas de limite à la taille de l'image et, bien sûr, d'autres fonctions Pro comme l'optimisation en masse illimitée, le CDN, le lazy loading ou le support WebP. En outre, l'optimisation des images est jusqu'à 200 % plus rapide dans la version Pro, selon WPMU DEV.

De plus, la version gratuite ne permet que la compression sans perte. Le niveau de compression le plus élevé, "Super Smush", qui utilise un algorithme avec perte, n'est disponible que dans la version Pro.

#2 : optimiser les images avec le EWWW Image Optimizer

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Installations actives : plus de 800 000
Note : 4,7 étoiles (1000 commentaires)
Formats pris en charge: JPG, PNG, GIF, PDF, WebP
Gratuit : sur son propre serveur uniquement (sans API)
Compression : possible sans perte (Free) et avec perte (Pro)

Que propose la version gratuite de l'EWWW IO ?

Contrairement aux autres plugins de cette liste, la compression des images dans la version gratuite de EWWW Image Optimizer a lieu sur ton serveur. Cela rend EWWW IO particulièrement attrayant pour de nombreux·ses utilisateur·rice·s du point de vue de la confidentialité. Cependant, pour que le plugin fonctionne, tu as besoin de la fonction exec(), que de nombreux hébergeurs ne publient pas pour des raisons de sécurité. Cela s'applique du reste également à RAIDBOXES.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Afficher la vidéo

PGlmcmFtZSBsb2FkaW5nPSJsYXp5IiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUtbm9jb29raWUuY29tL2VtYmVkL0ExZno3XzFKcGhVIiB0aXRsZT0iWW91VHViZSB2aWRlbyBwbGF5ZXIiIGFsbG93PSJhY2NlbGVyb21ldGVyOyBhdXRvcGxheTsgY2xpcGJvYXJkLXdyaXRlOyBlbmNyeXB0ZWQtbWVkaWE7IGd5cm9zY29wZTsgcGljdHVyZS1pbi1waWN0dXJlIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW49IiIgd2lkdGg9IjU2MCIgaGVpZ2h0PSIzMTUiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIj48L2lmcmFtZT4=

Les développeur·euse·s d'EWWW IO expliquent ce que sont l'exécution (exec) et le plugin dans cet article. Si la fonction d'exec n'est pas activée par ton hébergeur pour des raisons de sécurité (par exemple, chez RAIDBOXES), tu peux utiliser les tarifs payants du plugin basés sur le cloud.

#3 : optimise les images de WordPress avec Imagify

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Installations actives : plus de 400 000
Évaluation : 4.5 (955 critiques)
Formats pris en charge : JPG, PNG, PDF, Gif, WebP
Gratuit : taille d'image max. 2 MB, téléchargements max. 20 MB par mois, conversion en WebP.
Compression : possible avec et sans perte

Que propose la version gratuite d'Imagify ?

Imagify est un plugin de WP Media, la société derrière le célèbre plugin "WP Rocket". Dans la version gratuite ("Starter"), tu peux compresser jusqu'à 20 Mo par mois, ce qui, selon Imagify, équivaut à environ 200 images. Les plans payants sont "Growth" pour 4,99 $ par mois et une limite de 500 Mo (environ 5 000 images) et "Infinite" en illimité pour 9,99 $.

Imagify propose trois niveaux de compression différents :

  • Normal : il s'agit d'une compression sans perte. La qualité visible de l'image n'est pas modifiée.
  • Agressif : ce niveau est avec perte, mais avec seulement une légère perte de qualité d'image. Selon Imagify, cette perte est à peine perceptible dans la plupart des cas.
  • Ultra : il s'agit du niveau de compression le plus élevé du plugin qui entraîne donc des pertes de qualité mais qui permet de gagner le plus d'espace.

#4 : optimiser les images de WordPress avec ShortPixel

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Installations actives : plus de 300 000
Évaluation : 4,6 étoiles (597 critiques)
Formats pris en charge : JPG, PNG, GIF, PDF, WebP
Gratuit : 100 images par mois
Compression : avec perte, "brillant" (glossy) et sans perte

Que propose la version gratuite de ShortPixel?

La version gratuite de ShortPixel te permet de compresser 100 images par mois. Les images ou les fichiers que le plugin ne peut pas compresser de plus de 5 % ne seront, en toute justice, pas déduits de ton quota. Un autre avantage est que, même dans la version gratuite, la compression avec perte est possible et il n'y a pas de limite à la taille des images téléchargées.

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images
Les trois étapes de la compression d'images avec Shortpixel

Pour celles et ceux qui souhaitent optimiser plus de 100 images par mois, Shortpixel propose sept plans avec différents quotas d'images : de 5 000 images pour 3,99 $ par mois à 16 millions d'images pour 1 000 $ par mois. Les trois plans les plus importants incluent également le trafic CDN à différentes limites.

#5 : compresser les images avec Compress JPEG & PNG Images

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Installations actives : plus de 200 000
Évaluation : 4,4 étoiles (139 critiques)
Formats pris en charge : JPEG, PNG, APNG (PNG animé)
Gratuit : 500 images par mois
Compression : sans perte

Que propose la version gratuite de Compress JPEG & PNG Images ?

Compress JPEG & PNG Images est le plugin officiel des outils de compression en ligne bien connus. TinyPNG et TinyJPG. Avec le plugin WordPressTinyPNG, tu peux compresser 500 images par mois gratuitement. Une fois la limite atteinte, il te sera demandé de procéder à la mise à niveau et de fournir les détails de ton paiement. Il n'y a pas d'abonnement traditionnel, pas de limite de taille de fichier, et tu ne paies que pour le nombre d'images effectivement compressées. Si tu te situes dans la fourchette supérieure des limites, un modèle d'abonnement d'un autre fournisseur offrant des optimisations illimitées peut être l'option la plus économique.

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images
Prix de TinyPNG

#6 : optimisation des images avec Optimus

Optimiser les images pour WordPress  : les six plugins les plus populaires pour la compression d'images

Installations actives : plus de 60 000
Évaluation : 4,2 étoiles (68 critiques)
Formats pris en charge : JPEG, PNG (WebP à partir de la version payante Optimus HQ)
Gratuit : taille de l'image max. 100 KB
Compression : sans perte pour les PNG et "légèrement avec perte" pour les JPEG.

Que propose la version gratuite d'Optimus ?

Optimus est un plugin d'optimisation d'image de KeyCDN. Tu peux utiliser le plugin dans trois tarifs différents: Optimus (gratuit), Optimus HQ (Premium) et Optimus HQ PRO (Premium). Une limitation importante de la version gratuite est la taille maximale des fichiers qui est de 100 Ko. Dans les tarifs Premium, la limite de taille est de 10 Mo. De plus, une connexion sécurisée au serveur via HTTPS, le support WebP et l'utilisation de l'API ne sont possibles qu'à partir du tarif Optimus HQ. Du point de vue de la protection des données, Optimus présente toutefois un avantage décisif : les données sont traitées sur des serveurs en Allemagne et supprimées immédiatement après l'optimisation des images.

Étape suivante : optimiser les images pour le référencement

La réduction de la taille de tes images est une mesure importante pour l'optimisation des performances. Mais qu'en est-il de l'optimisation de tes images pour le référencement ? Ronny Schneider te montre dans son article comment tu peux en tirer le meilleur parti.

Conclusion : l'optimisation des images avec des plugins permet de gagner du temps

Et cela en deux points même : d'une part, tu épargnes, à toi et à tes client·e·s, l'effort d'optimisation manuelle, d'autre part, tu améliores le temps de chargement de ton site web grâce à la compression automatisée des images. À une époque où chaque milliseconde compte en matière de vitesse des sites web, l'optimisation des images est une mesure dont tu dois tirer le meilleur parti.

Il est difficile de donner une réponse générale quant à savoir quel plugin est la meilleure solution pour toi. En fin de compte, cela dépend du nombre de tes images qui doivent être optimisées par la suite et du nombre de nouvelles images qui sont ajoutées. Si tu ne télécharges que quelques images par mois dans la médiathèque de WordPress et que tu inclus également des fichiers PDF, ShortPixel est un bon choix. Si tu ne veux pas dépendre de serveurs externes pour optimiser tes images et que ton hébergeur le permet, EWWW IO est un bon choix. Pour les entreprises qui produisent régulièrement du contenu et téléchargent beaucoup d'images, WP Smush PRO, ainsi que les autres fonctionnalités de WPMU DEV, peuvent s'avérer utiles.

La devise pour une optimisation maximale est : "En double, c'est mieux".

Si tu souhaites passer le moins de temps possible à optimiser tes images, les offres payantes de plugins sont probablement le meilleur choix. Tu n'as ainsi pas à te soucier constamment des mégaoctets épuisés ou des quotas d'images, et l'optimisation s'effectue automatiquement en arrière-plan.

Si tu peux y consacrer un peu plus de temps et que tu veux tirer le meilleur parti de la compression, tu devrais même "doubler l'optimisation". C'est une approche que nous suivons autant que possible chez RAIDBOXES. Avant même de télécharger une image dans la médiathèque, nous la redimensionnons à la taille dont nous avons besoin et l'exportons à la résolution la plus basse possible. Dans Photoshop, par exemple, il existe une option permettant d'enregistrer les images spécifiquement pour le web. Tu trouveras la commande pour cela sous "Fichier" et "Enregistrer pour le Web". Nous utilisons en plus Shortpixel dans le type de compression glossy ("brillant") qui compresse automatiquement chaque image téléchargée sur WordPress et supprime les métadonnées inutiles.

J'espère que le plugin qui répond à tes besoins figure dans la liste. Si tu as une autre recommandation pour l'optimisation des images sur WordPress, je serais heureux de lire ton commentaire.

Articles connexes

Commentaires sur cet article

Laisse un commentaire

Ton adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.