WordPress vs Squarespace : quel CMS choisir ?

Christina Widner Dernière mise à jour : 19.04.2021
7 Min.
WordPress  vs Squarespace
Dernière mise à jour : 19.04.2021

Si tu es sur le point de lancer un site web, un blog ou une boutique en ligne, la première chose dont tu as besoin est le bon système de gestion de contenu. Comment WordPress se positionne-t-il par rapport à Squarespace ? Nous allons observer lequel de ces deux systèmes convient le mieux à ton projet.

Le système de gestion de contenu, souvent abrégé en CMS, sonne compliqué. Mais ne t'inquiète pas, il s'agit en fait du terme technique désignant le logiciel que tu utilises pour créer un site web et en gérer le contenu ("content management"). Les maisons d'édition utilisent des systèmes de gestion de contenu pour alimenter leurs magazines en ligne. Les blogueur·euse·s les utilisent pour leurs blogs et même les boutiques en ligne s'appuient sur de tels outils. Leur objectif est de te permettre d'entretenir tes sites web aussi facilement que possible.

Comparaison de WordPress et de Squarespace

Le système de gestion de contenu le plus connu au monde est probablement WordPress. Pour dix sites web que tu visites, plus de quatre en moyenne fonctionnent sur WordPress. 40,8 % de l'ensemble des sites internet dans le monde ont été créés à l'aide de ce logiciel, et de nouveaux sont créés chaque jour. Il existe également toutes sortes d'autres systèmes et outils de création de sites web, certains plus ou moins comparables. Peut-être as-tu déjà entendu parler de Wix, Jimdo ou Chimpify ?

WordPress vs. TYPO3

Un autre acteur bien connu est le système de gestion de contenu TYPO3. Quel système est le mieux adapté en termes d'évolutivité, de sécurité ou pour la mise en œuvre de projets multilingues ? Lis notre article WordPress vs. TYPO3, une comparaison pour les agences et les utilisateur·rice·s.

Squarespace est également l'un des concurrents (payants) de WordPress qui se dispute les faveurs des exploitant·e·s de sites web. Dans cet article, nous souhaitons comparer les deux systèmes et te permettre de décider plus facilement lequel tu dois utiliser pour ton prochain site web. Même si une migration d'un système à l'autre est toujours possible d'une manière ou d'une autre, tu dois absolument essayer d'éviter les efforts considérables.

Au premier abord : comparaison d'un constructeur de sites web à un système ouvert

Disons tout de suite ce qui est évident : Squarespace est un constructeur de sites web. Ce n'est pas mauvais en soi, il faut juste en être conscient·e. En revanche, WordPress, dans sa variante auto-hébergée, est un système largement ouvert qui, contrairement à un outil de construction, peut être étendu et adapté à volonté. C'est particulièrement important si tu souhaites à l'avenir étendre ton site internet ou ajouter des éléments plus importants telles qu'une boutique en ligne individuelle.

Il existe également WordPress.com où tu n'effectues pas l'hébergement toi-même, mais cette solution est moins flexible. Tu peux lire à ce sujet notre comparaison de WordPress.org et WordPress.com. Dans cet article, nous parlons de la version auto-hébergée de WordPress, c'est-à-dire la variante .org.

En pratique, tu peux ressentir la liberté de WordPress, par exemple dans le choix de l'hébergeur. Alors que sur WordPress, tu as le libre choix du fournisseur de serveurs chez lequel tu héberges ton site web (par exemple, chez RAIDBOXES pour un hébergement WordPress infogéré particulièrement rapide et pratique), tous les sites web Squarespace sont hébergés par Squarespace lui-même.

WordPress  Échantillons et clients
Même les sites web très importants et très connus s'appuient sur WordPress

Cela est logique tant que tu es satisfait de l'hébergement. Si tu souhaites une mise à niveau, si tu as des souhaits particuliers ou si tu n'es pas satisfait·e de l'assistance, tu es piégé·e. Comme nous l'avons déjà expliqué, une migration vers un autre système n'est généralement pas pratique. Ainsi, la simplicité réellement louable de Squarespace restreint les possibilités des utilisateur·rice·s.

WordPress vs Squarespace : optique et individualité

Un constructeur de sites web est, de plus, presque toujours plus restrictif en matière de personnalisation. Tu ne pourras pas atteindre le niveau de personnalisation sur Squarespace que tu peux atteindre sur WordPress. Cela est dû, d'une part, à la masse immense de thèmes WordPress et plugins WordPress grâce à laquelle tu peux modifier à tout moment la conception et la fonctionnalité de ton site web. D'autre part, cela tient aussi aux ajustements individuels que tu peux mettre en œuvre toi-même avec un peu de compétences en codage ou faire mettre en œuvre par des développeur·euse·s ou une agence.

Outre les avantages mentionnés ci-dessus, ce système présente également des inconvénients où, là encore, Squarespace se distingue par sa simplicité. Avec Squarespace, tu n'as pas besoin de savoir autant ce que tu fais puisque le système restrictif te ramène toujours sur le droit chemin en te proposant, par exemple, un choix plus restreint de thèmes qui sont toujours compatibles. Cela n'est pas nécessairement le cas sur WordPress, selon le type de page, la version de WordPress et de PHP, la limite de mémoire, etc.

En effet, tu peux également personnaliser l'apparence de ton site Squarespace selon tes souhaits, même si ce n'est pas dans la même mesure qu'avec WordPress. Sur WordPress, il faut être capable de programmer soi-même à partir d'un certain point, ou de débourser de l'argent pour le faire.

Fonctionnalité : avantages et inconvénients des plugins

En ce qui concerne les fonctionnalités, le résultat est similaire : WordPress, avec sa communauté de développeur·euse·s qui ont programmé des centaines de milliers d'extensions (plugins) au fil des années, dispose d'un avantage qu'aucun système comparable ne pourra probablement égaler. Quel que soit le problème auquel tu es confronté·e, aussi unique soit-il, il y a de fortes chances que quelqu'un ait programmé une solution sous la forme de plugin.

Créateur de site web Squarespace
Sites web basés sur le principe de la modularité : Squarespace promet une utilisation facile

D'une part, cela permet de bénéficier de la liberté qu'offre WordPress. Quoi que tu souhaites mettre en œuvre, d'une manière ou d'une autre, c'est généralement faisable. Mais cette liberté a aussi un coût (outre financier, si tu achètes des plugins payants). En effet, plus tu utilises de plugins, plus tu fortifies "artificiellement" ton WordPress, plus ton site web devient complexe. Avec cela, il peut devenir plus lent, moins sûr et tu dois garder un œil sur beaucoup plus de choses en cas de problèmes, comme par exemple sur la compatibilité des différents plugins entre eux, avec WordPress et ton thème WordPress.

Squarespace est déjà livré avec un peu plus de fonctionnalités. Il offre également une solution comparable à première vue pour les applications tierces via l'App Store interne. Cependant, la sélection est très limitée et ne peut être comparée à celle de WordPress. Plus ton site devient inhabituel, plus il y a de chances que tu atteignes tes limites avec Squarespace à un moment donné.

E-commerce et boutiques en ligne

En ce qui concerne le commerce électronique, les deux systèmes ont des solutions qui diffèrent sensiblement : avec Squarespace, tu as déjà la possibilité de créer une boutique à partir de la formule Business (24 euros par mois). Si tu souhaites utiliser l'ensemble des fonctions de commerce électronique, tu as besoin du forfait e-commerce étendu qui coûte 42 euros par mois.

Sur WordPress, il y a, sans grande surprise, bien sûr un plugin pour le système de boutique en ligne. Avec WooCommerce, tu peux mettre en place ta boutique en ligne facilement et gratuitement. Cependant, pour certaines fonctions, tu auras besoin d'extensions et de plugins qui peuvent s'avérer coûteuses. En outre, tu dois t'assurer que ton thème est également compatible avec WooCommerce.

Boutique en ligne avec WordPress et WooCommerce

Que dois-tu prendre en compte si tu veux te lancer dans l'aventure de WordPress et de ta propre boutique ? Lis notre e-book de plus de 70 pages sur WooCommerce. Il contient toutes les informations nécessaires aux utilisateur·rice·s mais aussi aux free-lances, agences et professionnel·le·s de WP.

Mises à jour, sécurité et responsabilité invididuelle

Bien entendu, tu ne construis pas ton site internet une fois pour toutes. Un site web évolue au fil du temps. Tes propres exigences ou idées changent, tu as besoin de nouvelles fonctionnalités, tu veux accueillir tes visiteur·euse·s sur ton site avec une technologie de pointe.

Cela nécessite des mises à jour régulières, d'une part, bien sûr, de nature visuelle, dont nous avons déjà parlé plus haut au point "Optique et individualité". D'autre part, tu souhaites également que tes thèmes et plugins soient techniquement à jour. Tu peux le faire en vérifiant régulièrement sur WordPress la présence de nouvelles mises à jour (et leur compatibilité avec ton site) et en les installant. Tu peux également les mettre à jour automatiquement, mais cela demande une grande confiance dans le plugin en question et dans ton site.

Si quelque chose ne va pas, tu auras besoin d'une sauvegarde que tu pourras restaurer pour remettre ton site dans l'état où il était avant la modification. Encore une fois, personne chez WordPress ne s'occupera de cela pour toi (sauf nous chez RAIDBOXES, bien sûr). Tu dois également t'assurer que ton site web est sécurisé. En bref, tu dois faire preuve de responsabilité personnelle si tu veux gérer activement un site web WordPress.

Cela semble plus dramatique que ça ne l'est vraiment. Bien sûr, cela demande un peu de temps et de pratique, mais si tu t'occupes régulièrement de ton site et que tu remets les choses en question, tu auras bientôt atteint un niveau de connaissances tel que cela ne sera plus un problème.

Avec Squarespace, tout cela est déjà inclus : des mises à jour sont appliquées, un certificat TLS est toujours déjà inclus et ton site web est sauvegardé par Squarespace. Les sauvegardes sont également à considérer ici, par exemple avec la fonction "Dupliquer le site web". À propos, tu pourras également "cloner" les sites web WordPress chez RAIDBOXES et réaliser ainsi d'autres projets de manière très efficace.

Coût : WordPress vs Squarespace

Comme déjà mentionné, Squarespace est payant. Le service coûte entre 15 et 42 euros par mois pour les paiements mensuels et entre 11 et 36 euros par mois pour les paiements annuels.

Les petits sites web et les projets de loisirs peuvent se contenter du forfait "Personnel" qui coûte de 11 à 15 euros, tandis que les entreprises doivent passer à la formule "Business" qui coûte de 17 à 24 euros. Et pour une boutique en ligne, selon la complexité, tu as le choix entre les formules "Business", "Commerce Basique" et "Commerce Avancé", pour un coût de 17 à 42 euros par mois.

À la base, WordPress est gratuit. Cependant, il y a aussi des coûts pour le domaine, l'hébergement et d'éventuels plugins ou thèmes premium, si tu en as besoin.

Quelle formule et quel hébergement WordPress te conviennent ?

Tu n'es pas sûr·e de savoir quel forfait d'hébergement il te faut pour quel type de site web ? Ou quelle variante peut gérer quel volume de visiteur·euse·s ? Tu peux alors contacter notre assistance à tout moment. Tu peux également lire notre e-book pour trouver le bon hébergement WordPress infogéré qui comprend des conseils sur la vitesse, la sécurité et l'assistance.

En conclusion : liberté ou simplicité ?

En fin de compte, comme tu l'as sûrement remarqué, ce problème se résume à une question : veux-tu la liberté ou la simplicité ? Si tu recherches la liberté, tu ne seras pas satisfait·e des outils de création de sites web, que ce soit avec Squarespace ou un autre. Tu atteindras toujours des limites à plusieurs endroits qui n'existent pas avec WordPress.

D'autre part, tu as également plus de responsabilités sur WordPress. Tu dois t'occuper de beaucoup de choses toi-même ou les externaliser, ce qui coûte de l'argent. Seul un bon hébergement infogéré peut te décharger d'une grande partie du travail sur WordPress. Les systèmes comme Squarespace, en revanche, prennent en charge de nombreuses tâches "ennuyeuses" dès le départ, mais te limitent également.

En gros, une recommandation est de commencer par WordPress, apprendre les bases, tester le système sans grands frais. Tu ne prends aucun risque, et ce que tu apprends te sera également utile avec un constructeur de sites web comme Squarespace. Si, après un certain temps, tu te rends compte que tu ne peux pas t'en sortir avec WordPress, cherche d'autres solutions. L'une d'elles est Squarespace, qui offre de nombreuses fonctionnalités utiles et une grande simplicité, mais impose aussi certaines limites.

Tes questions sur WordPress vs Squarespace

Quelles sont les questions que tu te poses sur WordPress et Squarespace ? Quel CMS utilises-tu et pourquoi ? N'hésite pas à utiliser la fonction des commentaires. Tu souhaites être informé·e des nouveaux articles sur WordPress et WooCommerce ? Alors suis-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou via notre newsletter.

Christina est rédactrice de service chez BASIC thinking, l'un des plus grands magazines sur la tech d'Allemagne. Ses sujets de prédilection sont la technologie, l'économie et le marketing. Depuis de nombreuses années, elle travaille avec WordPress chez BASIC thinking ainsi que sur ses propres projets.

Articles connexes

Commentaires sur cet article

Laisse un commentaire

Ton adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.